Fruits

publié le 20 septembre 2022
Conjoncture fruits - Été 2022 : Une bonne production annoncée pour les poires et les pommes

Au 1er septembre 2022, les estimations précoces de production sont optimistes pour les pommes et les poires, malgré la sécheresse et la chaleur qui ont marqué l’été 2022.

 
Conjoncture fruits - Été 2022 : rebond de production pour les abricots, les pêches et les cerises

Après une année 2021 catastrophique, les productions sont annoncées en forte hausse pour les abricots, les pêches et les cerises.

 
Conjoncture fruits - mai 2022

Le gel a cette année encore touché toute la région, affectant les productions de manière contrastée selon les bassins et les produits.

 
Conjoncture fruits - septembre 2021

L’Occitanie n’a pas été épargnée par des gelées printanières historiques touchant de plein fouet les fruits et les variétés les plus précoces. Certains départements sont toutefois moins impactés que d’autres.

 
Conjoncture fruits - juillet 2021

L’ensemble de la production de fruits est touchée par le gel. L’Occitanie n’est pas épargnée même si certains départements sont relativement moins touchés. Les fruits et les variétés les plus précoces sont les plus concernés.

 
Conjoncture fruits - mai 2021

Pêches, abricots et cerises fortement touchés par le gel
Au 1er mai 2021, la production de pêches d’Occitanie accuserait un recul de 37 % par rapport à 2020, celle d’abricots une baisse de 21 %, celle de cerises une baisse de 57 %.
Le gel d’avril très important, a pourtant en Occitanie des conséquences plus limitées que dans d’autres régions françaises.

 
Conjoncture fruits - octobre 2020

Pomme : La récolte s’annonce peu abondante, surtout en vallée de la Garonne
Poire : En 2020, la production de poires devrait rebondir

 
Bilan de la campagne melon 2019

Après un printemps froid et humide, la campagne melon peine à se mettre en place malgré une concurrence espagnole affaiblie par les aléas climatiques. Le marché bat son plein début juillet jusqu’à la fête nationale et l’entrée en crise conjoncturelle qui durera une semaine. Tout le reste de la campagne, l’offre et la demande demeurent tributaires des alternances pluie-soleil.

 
Bilan de la campagne cerise 2019

La campagne 2019 de cerises commence avec les variétés précoces dont la commercialisation est très rapide. La météo est peu propice à l’écoulement des volumes de produits ainsi qu’à la cueillette des fruits. En revanche, la qualité est plutôt épargnée sur une grande partie de la saison.

 
Bilan de la campagne pêche 2019

Le début de campagne 2019 est marqué par des températures caniculaires. La qualité s’en ressent et les petits calibres sont prédominants. Les prix restent assez bas.
A partir de fin juillet, le pic de production est atteint, la météo s’améliore et les apports augmentent, notamment en gros calibres.

 
Bilan de la campagne abricot 2019

La campagne 2019 a été marquée par une météo printanière assez instable, avec des épisodes de gel et de vents forts. La qualité s’en ressent et les petits calibres sont prédominants. Les prix restent assez bas. L’ été débute ensuite avec un épisode de canicule qui pénalise la production mais favorise un peu la demande. Seules les variétés de l’AOP Abricots rouges du Roussillon ont une bonne valorisation avec des prix plu s importants. Malgré tout, la production régionale se redresse de 14 % après une dernière campagne très décevante.

 
Bilan de campagne raisin 2018

La campagne raisin du Sud-Ouest s’annonce exceptionnelle : des volumes, des grappes colorées et un taux de sucre élevé. Mais les conditions météorologiques estivales du mois de septembre favorisent la consommation des fruits d’été. La concurrence du raisin Italia d’Italie et celle du bassin de production du Sud-Est, accentuent le désintérêt notamment pour le Chasselas de Moissac. La demande est un peu plus intéressée sur le raisin noir : Muscat et Ribol. Les cours chutent dès la mi-septembre pour le Chasselas de Moissac AOP, passant en deçà de la moyenne quinquennale (- 25 %).

 
Bilan annuel national de conjoncture sur la filière fruits 2018

Agreste national - En 2018, pénalisée par les intempéries, la faiblesse de l’offre française et européenne de fruits d’été favorise la hausse des cours à la production.

 
Bilan de campagne pêche 2018

La campagne 2018 de pêches et nectarines est marquée par une offre déficitaire. Le gel et la grêle du début de saison ont fortement impacté les variétés à floraison précoce. Les rendements sont faibles et la qualité des fruits s’en ressent. En juillet, l’arrivée des variétés ayant fleuri après le gel de février améliore la situation : les volumes et la qualité progressent. Le déficit d’offre concerne toutes les origines, en effet l’Espagne, l’Italie et la Grèce ont été également touchées par des intempéries.

 
Bilan de campagne abricot 2018

La campagne 2018 s’est déroulée en deux phases successives sous l’effet des conditions climatiques. Les variétés précoces ont beaucoup souffert du gel et des pluies abondantes, d’où un début de campagne décevant, de faibles volumes et de qualité médiocre. A partir de la mi-juin, avec l’amélioration de la météo, les volumes de production des variétés plus tardives augmentent pour atteindre des niveaux normaux. Les prix se raffermissent et la saison se termine de façon correcte.

 
Historique conjoncture de la campagne 2018-2019

Descriptif rapide - Historique de septembre 2018 à octobre 2019

 
Conjoncture mensuelle

La note de conjoncture permet de suivre et d’expliquer les évolutions de production et de prix dans les différentes filières agricoles en Occitanie.