Contenu

Conjoncture ovins viande et porcins - juin 2021

Ovins : Des abattages en hausse, des cours qui se maintiennent à haut niveau

Après un début d’année à la baisse, le volume total d’ovins abattus dans la région augmente pour faire face à la demande pascale. Avec près de 8,7 tonnes, il est en hausse de 3 % en cumulé sur la période de janvier à avril entre 2020 et 2021.

Après le pic lié à la fête de Pâques, le cours de l’agneau se replie traditionnellement. Cependant, soutenu par une demande active grâce au Ramadan, les cours se maintiennent toujours à des niveaux record. Le prix de l’agneau couvert R 16/19 kg est de 7,61 €/kg de carcasse fin mai soit + 14 % par rapport à 2020 et + 18 % par rapport à la moyenne quinquennale 2014-2018.

Porcins : Des volumes toujours en repli, des cours qui se redressent

Avec près de 38 800 tonnes, les volumes abattus de porcs dans la région sont en baisse de 3 % sur la période de janvier à avril entre 2020 et 2021.
Depuis début février les cours ne cessent de grimper. La cotation du porc charcutiers de classe U Grand Sud se stabilise en mai à 1,7 €/kg de carcasse soit + 8 % en dessus de la cotation de l’année 2020 à la même époque.

Données de cotations et abattages de la filière ovine porcine juin 2021 (format xlsx - 272.7 ko - 10/06/2021)