Les résultats du 2ème volet de l’appel à projet du PNA 2020-2021 : 3 projets innovants et d’essaimage en Occitanie

publié le 13 janvier 2022

En complément du volet « PAT émergents », l’appel à projet du PNA 2020-2021 prévoyait un volet s’adressant aux projets innovants ou d’essaimage au niveau national. 21 projets ont été distingués au niveau national pour l’édition 2020-2021. Avec des portées nationale ou régionale, ces derniers se distinguent par leur caractère innovant, la qualité de leur démarche et leur capacité à essaimer. On compte 3 lauréats provenant de la région Occitanie :

-  « Revalorisation des plantes anciennes et/ou sauvages de l’Aubrac dans la gastronomie », projet porté par le Parc naturel régional de l’Aubrac : L’Aubrac est reconnu pour ses patrimoines (naturels, savoir-faire, paysages) et en particulier pour sa richesse floristique : plus de 1000 espèces y ont été inventoriées. Cette diversité floristique se retrouve dans les prairies de l’Aubrac, emblèmes du territoire. Le projet de valorisation des plantes sauvages ou traditionnelles dans la gastronomie permettra d’améliorer la connaissance et l’usage de ces plantes, tout en travaillant leur préservation et leur valorisation durable au service d’une alimentation variée, originale. Ce projet permettra également de développer de nouvelles filières agricoles territorialisées en collaboration étroite entre les producteurs et les transformateurs, en particulier, les restaurateurs du territoire. Le projet est porté par le Parc Naturel Régional de l’Aubrac en partenariat avec les lycées agricoles et hôteliers du territoire, les Conservatoires Botaniques Nationaux et différentes associations du territoire.

-  « Syalinnov PAT, santé et justice sociale », projet pour l’accompagnement du déploiement des PAT porté par L’Institut agro (ex Sup’Agro) de Montpellier : Syalinnov est une démarche d’évaluation d’impact opérationnelle et systémique à destination des porteurs de projets alimentaires. Elle nécessite une adaptation pour être déployée à l’échelle des PAT et pour couvrir les dimensions santé et précarité alimentaire / justice sociale peu renseignées dans sa version actuelle. Le présent projet vise à développer la démarche en partenariat avec deux territoires : la Communauté de Communes du Haut-Allier et le Pays Terres de Lorraine. Il sera piloté et mis en œuvre par les concepteurs de Syalinnov et décliné en 4 actions :1. Adapter la démarche d’évaluation Syalinnov à l’échelle d’un PAT en accompagnant le territoire du Haut-Allier. 2.Mener de manière collaborative une recherche-action sur des indicateurs de santé et précarité alimentaire. 3.Développer une offre de formation « Syalinnov PAT » adaptée aux acteurs de l’alimentation durable. 4.Capitaliser et mettre à disposition l’ensemble des résultats sur la plateforme syalinnov.org sous licence libre.

-  « Essaimage de l’outil le « Livret du petit goûteur » : déploiement de l’éducation au goût et à l’alimentation durable sur les territoires en ciblant les enfants scolarisés et leur familles », projet pour l’éducation alimentaire de la jeunesse portée par l’association Pic’assiette : Ce projet est porté par l’association Pic’assiette, association d’éducation à l’alimentation durable basée à Claret au nord de Montpellier (34). Il consiste à apporter grâce à un kit complet (guide méthodologique, gabarit, livret de l’animateur et/ ou enseignant) une réponse pour mener des projets d’éducation à l’alimentation sur les territoires. Ainsi pour élaborer ce kit 3 temps sont envisagés :- un premier temps « de transposition » du « Livret du petit goûteur » sur des territoires où l’association Pic’assiette mène des actions d’éducation à l’alimentation ;un deuxième temps de « rédaction du kit d’essaimage » sur un territoire « test » le département de la Lozère, l’association s’appuiera sur le RéeL (CPIE en réseau de la Lozère) ; - un troisième temps un temps d’essaimage au niveau national en direction des structures « essaimeuses ».