Est-ce que je peux donner des déchets de cuisine et de table aux poules pondeuses?

publié le 6 mai 2022
  • Il convient d’éviter la propagation de maladies animales via les aliments. En effet le risque de contamination croisée est élevé lors de la préparation des aliments. Les principaux dangers sont les salmonelles et campylobacter (non exhaustif).
  • Le règlement (CE) n°1069/2009 (établissant des règles sanitaires applicables aux sous-produits animaux et produits dérivés non destinés à la consommation humaine) établit :
    - que "les déchets de cuisine et de table sont des sous-produits animaux de catégorie 3" (cf. article 10-p)
    - que "les utilisations suivantes de sous-produits animaux et de produits dérivés sont interdites (cf. article 11 1-b) :
    [...] b) l’alimentation d’animaux d’élevage autres que des animaux à fourrure au moyen de déchets de cuisine et de table ou de matières premières pour aliments pour animaux contenant des déchets de cuisine et de table ou dérivés de tels déchets".
  • Par ailleurs, ces poules productrices d’œufs (même détenues par des non éleveurs) sont des animaux d’élevage producteurs de denrées. Elles doivent donc être nourries comme des animaux d’élevage.
    L’usage de déchets de cuisine et de table, même uniquement végétaux et même produits sur place dans une "restauration collective" contrôlée au titre du Règlement 852/2004 ou par plusieurs particuliers apporteurs est donc strictement interdit pour nourrir ces animaux détenus.

La seule autorisation possible concerne les particuliers pour le nourrissage de leur propre basse-cour pour leur consommation familiale.