Conjoncture fruits - mai 2022

publié le 24 mai 2022

Le gel a cette année encore touché toute la région, affectant les productions de manière contrastée selon les bassins et les produits.

Abricots
Dans le bassin Languedoc-Roussillon, l’impact du gel sur la production devrait être moins important qu’en 2021, en raison d’une durée de gel plus limitée et d’une meilleure protection chez les gros producteurs. Dans le bassin Midi-Pyrénées, au contraire, les exploitations n’ont pas pu protéger les cultures du gel, et la production devrait être semblable à celle de l’année dernière.

Pêches
En Midi Pyrénées les prévisions de rendement sont plutôt pessimistes à cause du gel. Côté Languedoc-Roussillon, les rendements attendus sont supérieurs à ceux de la dernière campagne malgré le gel.

Cerises
L’incidence du gel a été présente mais moins marquée qu’en 2021 pour le bassin Midi-Pyrénées, quant au bassin Languedoc-Roussillon l’impact du gel est jugé relativement faible. Pour les deux bassins l’état sanitaire des vergers ne fait pas apparaitre de maladies.

Pour ces 3 fruits des chutes physiologiques de fruits pourraient encore survenir et ces estimations peuvent ainsi évoluer lors des prochaines publications.


Pour en savoir plus, consultez
la publication nationale sur les productions d’abricots
la publication nationale sur les productions de pêches
la publication nationale sur les productions de cerises