Contenu

Témoignage d’un agriculteur engagé dans l’objectif 4 pour 1000 par la construction de nouvelles rotations positives en carbone

Conservation des sols, réduction des intrants, maîtrise de la fertilité et gestion des biomasses, autonomie et résilience des systèmes : autant de principes agroécologiques que les groupes d’agriculteurs innovants ont déployé en Ariège, notamment au sein de 2 GIEE (associations Conser’sols et Bois paysan).
Pour aller plus loin dans le changement de pratiques, le projet Rotations objectif 4/1000 à vu le jour en 2017, animé par la Chambre d’agriculture d’Ariège. Bastien Clapier, agriculteur, fait parti du projet et témoigne des pratiques qu’il a développé en faveur de la conservation des sols et de la gestion du carbone.
Ce collectif de travail construit ensemble des stratégies avec un triple objectif : mieux évaluer les différentes solutions pour des rotations répondant à l’objectif 4 ‰, garantir des progrès dans la fertilité des sols, et traiter de la gestion territorialisée des gisements de matières organiques, considérée comme un facteur clé dans l’adoption pérenne de systèmes de cultures durables.

Témoignage de Bastien Clapier :

Retrouvez l’ensemble des supports présentés lors de la journée IRD organisé par les Chambres d’agriculture d’Occitanie et les Instituts techniques, Arvalis et Terres Innovia, le 26 octobre dernier à Castelnaudary sur les enjeux et opportunités du carbone en grandes cultures pour l’Occitanie : https://occitanie.chambre-agricultu...

Journée IRD financée par le CasDar dans le cadre du PRDAR 2021.