Contenu

Suivi du marché des vins en vrac

Au 1er février 2021, le marché des vins vendus en vrac d’Occitanie maintient globalement son activité. Il faut néanmoins noter de fortes disparités entre les bassins, en particulier pour les vins sans IG du Sud-Ouest qui accusent un fort recul des transactions.

Avec 827 700 hl, le marché des vins sans IG, enregistre, globalement, une légère progression par rapport au mois de février 2020. Cette dynamique cache toutefois un recul important des transactions pour le bassin Sud-Ouest, en particulier pour les vins rouges. Le cours global des vins sans IG (81 €/hl) augmente légèrement (+2,1%) par rapport à la même période sur la campagne 2019-2020.

Le marché des vins IGP, vendus en vrac en Occitanie demeure actif avec 5 251 000 hl, soit une progression de +13,8%. Toutes les couleurs sont concernées par cette progression, exceptés les vins rosés du Sud-Ouest. Le cours global des vins IGP diminue légèrement (91,4€/hl, soit –1,7%).

La dynamique des vins IGP bio, vendus en vrac en Occitanie poursuit sa croissance avec 191 900 hl de transactions (soit +40%) et un prix moyen de 158,8 €/hl (le plus faible de ces 3 dernières campagnes).

Avec 294 000 hl, le marché des vins AOP vendus en vrac en Occitanie est plus actif que lors de la campagne précédente (+38% en moyenne sur les AOP suivies). Toutes les interprofessions sont concernées par cette croissance des volumes commercialisés en vrac. Les cours diminuent globalement de -59 %.

Suivi mensuel du marché des vins en vrac en Occitanie au 1er janvier 2021

Bilan 2019-2020 des ventes de vin en vrac
La crise sanitaire de la covid 19 est l’élément marquant de la campagne 2019/2020. Malgré cela, la campagne 2019-2020 (52 semaines) présente un volume cumulé satisfaisant pour les transactions de vins sans IG et IGP vendus en vrac.