Contenu

Bilan 2020 Grandes cultures : une année 2020 marquée par des conditions climatiques défavorables - Agreste Conjoncture n°1 - Janvier 2021

L’année 2020 affiche un bilan particulièrement mauvais en raison d’une conjoncture climatique défavorable durant toute la campagne : un automne pluvieux, un hiver trop doux, un printemps chaud, un été sec. Le contexte économique et sanitaire, très marqué par la crise sanitaire liée à la Covid-19, semble n’avoir que peu impacté la filière.

Toutes les cultures sont impactées par ces mauvaises conditions. Les rendements sont inférieurs, voire très inférieurs, aux moyennes quinquennales, avec pour certaines cultures des pertes de rendement de plus de 20 %. La sole en céréales continue de diminuer au profit notamment des oléagineux et des prairies productives, techniquement plus faciles à conduire. La production est donc en forte baisse par rapport à 2019 : - 45 % pour le blé tendre, - 26 % pour le blé dur et - 20 % pour le maïs. La qualité est malgré tout au rendez-vous pour le blé tendre avec un taux protéine de 13.5 % soit 2 points au-dessus de la moyenne nationale.

png - 23 ko
Tableau 1 : Surface, production et rendement des principales céréales, oléagineux et protéagineux d’Occitanie en 2020