Grandes cultures au 1er</sup decembre 2022

publié le 9 novembre 2022

Données de surfaces et rendements - Grandes cultures juillet 2021

Point mensuel sur la collecte et les stocks de blé tendre (format pdf - 281.8 ko - 12/07/2021)
Point mensuel sur la collecte et les stocks blé dur (format pdf - 274 ko - 12/07/2021)
Point mensuel sur la collecte et les stocks de maïs (format pdf - 276 ko - 12/07/2021)
Point mensuel sur la collecte et les stocks de soja (format pdf - 274.5 ko - 12/07/2021)
Point mensuel sur la collecte et les stocks de colza (format pdf - 271.8 ko - 12/07/2021)
Point mensuel sur la collecte et les stocks de tournesol (format pdf - 273.2 ko - 12/07/2021)

Au 1er décembre, les semis de céréales à paille sont quasiment terminés sur la région, à l’exception de l’est audois où près de 80% sole en blé dur resterait à implanter. Outre l’effet assolement, le contexte de prix incertains et fluctuants, de coût et de disponibilité des intrants et de révision de la politique agricole commune amplifierait une tendance déjà visible ces dernières années.
On observerait une hausse significative de la surface en blés (+15%), triticale (+15%) et orge (+6%) au détriment du blé dur (-6%). Sur l’Occitanie, la sole en céréales à paille augmenterait de 9% par rapport à 2022, avec une distinction entre le bassin Languedoc-Roussillon (-3%) et Midi-Pyrénées (+11%). La superficie en colza diminuerait de près de 15%.
Certains emblavements réalisés dans des conditions sèches et défavorables, restent hétérogènes. Sur la partie ouest de la région, les conditions de culture sont bonnes grâce à l’arrivée de pluies à la mi-novembre. L’état des blés dur est globalement correct sauf sur la zone Camargue où il y a d’importants dégâts et des remontées de sel sont suspectées.
Les parcelles de céréales les plus avancées sont au stade tallage, jusqu’à 4 talles pour les blés durs. La douceur automnale a favorisé des attaques de pucerons entrainant des risques de viroses.
Au 1er décembre 2022, le blé tendre rendu Rouen et le tournesol rendu bordeaux seraient quasiment stables par rapport à 2021. Le maïs rendu Bordeaux et le blé dur rendu Port-la-Nouvelle seraient respectivement en hausse de +26% et +8% par rapport à la campagne précédente.

Conjoncture mensuelle grandes cultures au 1er novembre 2022

Semis d’automne : l’eau manque toujours pour les emblavements de céréales

 
Conjoncture mensuelle grandes cultures au 1er octobre 2022

Une campagne 2021/2022 marquée par la sécheresse

 
Conjoncture mensuelle grandes cultures au 1er septembre 2022

OCCITANIE : vers une baisse annuelle des productions de cultures d’été

 
Conjoncture mensuelle grandes cultures au 1er août 2022

Sécheresse en Occitanie : baisse des rendements des céréales confirmée

 
Conjoncture mensuelle grandes cultures au 1er juillet 2022

Des moissons précoces impactées par la sècheresse et les épisodes orageux

 
Conjoncture mensuelle grandes cultures au 1er juin 2022

Cultures d’été : des rendements suspendus à la durée des chaleurs

 
Conjoncture mensuelle grandes cultures au 1er mai 2022

Cultures d’été : implantation et réajustement des surfaces compte tenu du contexte actuel

 
Conjoncture mensuelle grandes cultures au 1er avril 2022

Une belle sortie d’hiver dans un climat incertain

 
Bilan 2021 Grandes cultures : quand la météo fait la pluie et le beau temps dans nos campagnes - Agreste Conjoncture n°2 - Février 2022

La campagne 2020-2021 a encore eu son lot de particularités : gelées noires du 7 et 8 avril, pluviométrie excessive en fin de cycle, sécheresse en sortie d’hiver. Les récoltes d’été ont sans aucun doute été impactées une fois de plus par les caprices du climat. Le bilan des cultures d’été est plus favorable que la campagne précédente avec des rendements au-dessus de la moyenne et parfois même exceptionnels.

 
Conjoncture mensuelle grandes cultures au 1er octobre 2021

Une récolte toujours tardive et prometteuse…

 
Conjoncture mensuelle grandes cultures au 1er septembre 2021

Une récolte tardive mais prometteuse

 
Conjoncture mensuelle grandes cultures au 1er aout 2021

Une récolte de céréales à paille médiocre et de qualité inégale

 
Conjoncture mensuelle grandes cultures au 1er juillet 2021

Vers une récolte dans la moyenne ?

 
Conjoncture mensuelle grandes cultures au 1er juin 2021

Les aléas climatiques multiples impacteraient les potentiels de rendement

 
Conjoncture mensuelle grandes cultures au 1er mai 2021

Un déficit hydrique toujours présent et des dégâts de gel encore indéterminés

 
Conjoncture mensuelle grandes cultures au 1er avril 2021

Un manque d’eau qui affecte semis et développement des cultures

 
Historique conjoncture de la campagne 2020-2021

Descriptif rapide - Historique de septembre 2020 à octobre 2021

 
Bilan 2020 Grandes cultures : une année 2020 marquée par des conditions climatiques défavorables

L’année 2020 affiche un bilan particulièrement mauvais en raison d’une conjoncture climatique défavorable durant toute la campagne : un automne pluvieux, un hiver trop doux, un printemps chaud, un été sec. Le contexte économique et sanitaire, très marqué par la crise sanitaire liée à la Covid-19, semble n’avoir que peu impacté la filière.

 
Grandes cultures. Semis d’hiver de la récolte 2021 : hausse des surfaces

Agreste national - En 2021, les surfaces de céréales d’hiver augmentent (+11 % sur un an). Elles sont estimées à 6,6 millions d’hectares, ne rattrapant que partiellement l’importante baisse de l’an dernier. La sole de blé tendre, 4,7 millions d’hectares, progresse de 0,5 Mha (+ 12,4 %) sur un an et celle de blé dur atteint 0,24 million d’hectares (+ 8,8 %). Les surfaces consacrées aux semis de colza d’hiver demeurent à un faible niveau, à 1,12 Mha (+ 1,0 % sur 2020 et - 17,1 % par rapport à 2016-2020). La récolte 2020 de blé tendre est confirmée à 29,1 millions de tonnes, alors que la production de maïs (semences comprises) est revue légèrement en baisse à 13,5 Mt, l’estimation de rendement pour le maïs grain étant estimé à 82,2 q/ha. La récolte de betteraves est de nouveau revue en baisse, à 26,3 Mt ; celle des pommes de terre de conservation et de demi-saison est maintenue à 6,9 Mt.

 
Historique conjoncture de la campagne 2019-2020

Descriptif rapide - Historique de septembre 2019 à octobre 2020

 
Bilan annuel national sur la filière grandes cultures en 2019

Agreste national - En 2019, la production française de céréales atteindrait 71 Mt, en hausse de 13,5 % sur un an, soit la troisième plus importante récolte après 2015 et 2014.

 
Historique conjoncture de la campagne 2018-2019

Descriptif rapide - Historique de septembre 2018 à octobre 2019