Contenu

Le dispositif de SBT, qu’est-ce que c’est ?

La vocation 1ère de la SBT, Surveillance Biologique du Territoire, est de produire une analyse des risques épidémiologiques sur le territoire. C’est une mission collective et d’intérêt général qui se traduit essentiellement par la publication régulière de Bulletins de Santé du Végétal (BSV).
Depuis 2009, ceux-ci viennent en remplacement des avertissements agricoles. Ils sont financés par Ecophyto II et publiés à l’initiative de la Chambre régionale d’Agriculture sous la supervision de la DRAAF. Le réseau d’épidémio-surveillance des cultures, par la surveillance des bio- agresseurs qu’il réalise, contribue à la mise en œuvre de la lutte intégrée contre les ennemis des cultures. Ainsi, une situation fiable, objective et actualisée sur la situation phytosanitaire locale permet une prise de décision adaptée ainsi qu’une récolte d’informations sur les méthodes alternatives à l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.

La région Occitanie représente 22% des surfaces nationales cultivées et représente la 1ère région de France en agriculture biologique. Suite à la fusion entre les ex-régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées, un travail important d’harmonisation des BSV a donc été nécessaire ; harmonisation dans le contenu, l’organisation, la charte graphique,…

Chiffres clés 17 éditions des BSV regroupant les différentes filières végétales régionales : viticulture, Grandes cultures, arboriculture, filières maraîchères, complétées par des éditions inter-régionales.
372 n° de BSV publiés en 2019
22 animateurs filières, 1 animateur inter-filières
72 partenaires signataires de conventions de reversement des crédits OFB
1350 parcelles fixes et 1000 pièges
2826 abonnés aux BSV

Historiquement, le Comité régional d’épidémio-surveillance (CRE) était l’organe de gouvernance de la SBT. Le 9 septembre 2021, il a été décidé en réunion du CROPSAV d’intégrer le CRE et ainsi de devenir le nouvel organe de gouvernance de la SBT.