Contenu

Baromètre 2021 de consommation et de perception des produits biologiques en France

L’Agence Bio, qui travaille pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique et de ses produits, suit depuis plus d’une décennie, la perception et la consommation des produits biologiques auprès de la population nationale.
Or, dans le contexte très particulier de l’année 2020, les produits biologiques semblent devenus une sorte de "valeur refuge" qui rassurerait la population selon les auteurs de l’étude et pourrait marquer le démarrage d’un nouveau mode de consommation durable suite à une prise de conscience de la nécessité de consommer et d’acheter différemmen.
La période de confinement a en effet contribué à l’émergence de nouveaux comportements d’achats, avec de nouvelles initiatives de circuits courts et de vente directe, tout comme le drive et la livraison à domicile.
C’est pourquoi, dans ce contexte sans précédent, les résultats de cette année doivent permettre de décrire précisément la consommation des produits biologiques en France et sa dynamique, pour aider et orienter les professionnels du secteur, les pouvoirs publics, les citoyens, dans le développement des filières, pour une meilleure adéquation entre l’offre et la demande et préparer au mieux la reprise.

Un échantillon interrogé de 2100 Français âgés de 18 ans et plus, échantillon représentatif de la population nationale et stratifié selon des quotas nationaux de :
• genre,
• catégorie socioprofessionnelle en 3 tranches (CSP+ /CSP - / inactifs),
• âge (en 5 tranches),
• et région (en 9 tranches (mais ne présentant pas la Corse et les DOM, du fait de bases trop faibles)

L’enquête de terrain a été réalisé du 13 novembre au 1er décembre 2020, soit un démarrage deux semaines après le début du deuxième confinement, en France.

Parmi les principaux enseignements de l’étude, la part de consommateurs de produits biologiques réguliers ou occasionnels demeure élevée, voire en légère progression, autour de 73% et 47% réguliers (au moins une fois par semaine, voire tous les jours). L’Occitanie est un peu plus "bio", avec 75% de consommateurs déclarés, dont 48% réguliers. Par ailleurs, parmi les principales motivation pour changer de comportement alimentaire, les confinements de l’année 2020 semblent les avoir conduits à privilégier le "fait maison", avec davantage de cuisine à la maison (65%) et les circuits courts et produits locaux (46%) . Le bio ne vient qu’en 8ème position (19%). En Occitanie, on retrouve les mêmes raisons dans des proportions différentes (respectivement 68%, 51% et 26%).

La première raison invoquée en 2020 pour acheter des produits biologiques ett la santé (61%), la préservation de l’environnement (48%) et la plus grande disponibilité des produits bios dans les lieux d’achat habituel (39%), avec des résultats sensiblement identiques pour la France et l’Occitanie.

Les GMS restent le lieu privilégié d’achat régulier de produits bios (74% des répondants y vont), derrière le marché (26%) et l’achat à la ferme (26%) (respectivement 70%, 28% et 29% en Occitanie).

Pour en savoir plus sur l’étude Spirit Insight, vous pouvez télécharger l’étude nationale et celle de l’Occitanie dans le présent article, ou vous rendre sur l’extranet de l’Agence Bio pour les autres régions :https://extranet.agencebio.org/s/pSWfWrnQ5zbzkew

Source : Agence BIO / Spirit Insight