Contenu

L’exploitation du lycée agricole "La Vinadie" de Figeac se modernise !

Le Lycée Agricole « La Vinadie » de Figeac, un des centres constitutifs de l’EPLEFPA ANIMAPÔLE – Établissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole du Lot – est un Lycée d’Enseignement Général et Technologique Agricole accueillant chaque année plus de 300 apprenants – filles et garçons – de la 3ème au BTS.

Le LEGTA comprend une exploitation d’une superficie de 180 ha avec des cultures et 3 types d’élevages : ovins, bovins et porcins.

La filière porcine se modernise avec le projet de construction d’une nouvelle porcherie naisseur-engraisseur de 100 truies productives financée par la Région.
Les travaux démarreront en 2022 et devraient aboutir fin 2023.

"Ce projet pilote vise la création d’un modèle d’élevage intégralement reproductible par un exploitant, explique Bernard Jolis directeur de l’exploitation d’Animapôle. Il prend en compte toutes les exigences du cahier des charges "Label Rouge" et participe à l’attractivité du métier d’éleveur. C’est l’aboutissement d’une réflexion portée par une vingtaine de personnes (producteurs, transformateurs, distributeurs et également de consommateur et associations). Il doit répondre aux attentes sociétales actuelles, au bien être animal, aux conditions de travail des salariés ainsi qu’aux exigences environnementales avec la gestion des effluents, des odeurs et des micro poussières. Cette nouvelle porcherie sera à énergie positive avec la production d’électricité photovoltaïque pour le chauffage. D’un point de vue pédagogique et bio sécurité, sas sanitaire et salle de classe seront intégrés dans les bâtiments d’élevage.

Pour Thierry Force le Directeur de l’établissement "Ce projet valide que l’établissement est le pôle de compétence régional pour l’élevage porcin. Ces installations vont aussi permettre de développer de nouvelles formations en direction des jeunes mais aussi des adultes et salariés en activité. Nous pouvons nous féliciter que ce projet validé par la DRAAF soit porté par le Conseil Régional."