"Phytopharmacovigilance" 360°

La loi d’avenir pour l’agriculture du 13 octobre 2014 crée dans le Code rural et de la pêche maritime (article L. 253-8-1) un dispositif appelé « phytopharmacovigilance » dont la mise en oeuvre est confiée à l’ANSES.

Ce dispositif doit permettre d’assurer la surveillance des effets
indésirables non intentionnels
(ENI) des produits phytosanitaires sur :

  • l’homme ;
  • les animaux d’élevage (dont l’abeille domestique) ;
  • les plantes cultivées ;
  • la biodiversité ;
  • la faune sauvage (dont les pollinisateurs sauvages) ;
  • l’eau ;
  • le sol ;
  • la qualité de l’air ;
  • les aliments ;
  • ainsi que l’apparition de résistances à ces produits.
Expo’Phyto, un projet sur la question de l’exposition aux phytos dans l’air
Expo’Phyto est un projet de médiation territoriale sur la problématique de l’exposition aux produits phytosanitaires dans l’air en Occitanie. Ce projet, piloté par l’unité SRAL de la DRAAF Occitanie, la DREAL et l’ARS, fait partie des priorités régionale de la Feuille de route Ecophyto II+ et est principalement axé sur les aspects « Exposition des populations »Suite à un audit régional réalisé en 2018, le projet de médiation territoriale a été développé sur trois territoires sur la période automne 2019 – (...)
 
Pesticides et effets sur la santé : Nouvelles données
Retrouvez sur le site de l’INSERM la présentation des travaux du groupe d’experts réunis dans le cadre de la procédure d’expertise collective pour répondre à la demande de cinq directions de l’État, la Direction générale de la prévention des risques, la Direction générale de la santé, la Direction générale du travail, la Direction générale de la recherche et de l’innovation, ainsi que le secrétariat général du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation sur les liens entre pesticides et (...)