DRAAF Occitanie

8 mars, Journée internationale des droits des femmes

publié le 7 mars 2022 (modifié le 15 mars 2022)

Déclarée « Grande Cause du Quinquennat » par le président de la République, l’égalité entre les femmes et les hommes est un enjeu de société fort. Le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation se mobilise depuis plusieurs années pour faire avancer cette cause dans les politiques publiques qu’il porte. Fin 2020, il a obtenu le double label égalité/diversité, délivré par l’AFNOR.

Cheffes d’exploitations agricoles et forestières, chercheuses, étudiantes, agents de l’État... Elles exercent de plus en plus des postes à responsabilités et investissent des métiers autrefois considérés comme masculins, par exemple dans le secteur du machinisme ou de la recherche.

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, découvrez le portrait de Nathalie Valade-Moreau cheffe d’une entreprise forestière d’abattage mécanisé dans les Pyrénées, élue à la Fédération Régionale des Entrepreneurs Du Territoire d’Occitanie et Vice-présidente de la PEFC Occitanie.

Témoignage de Nathalie Valade-Moreau


Film réalisé avec le concours de FREDT Occitanie, de Fibois, de PEFC et du CRPF

La place des femmes dans l’agriculture


La place des femmes dans l’agriculture en Occitanie
22083 cheffes d’exploitation ou coexploitantes
29% de la population des chefs d’exploitation en 2020
Elles ont 55 ans en moyenne
La part des exploitantes dans l’ensemble des exploitations est :
ovins - caprins : 35%
horticulture, maraîchage : 31%
porcins, volailles : 30%
grandes cultures : 29%
fruits : 28%
viticulture :27%
polycultures polyélevage : 26%
bovins : 25%

Dans l’enseignement agricole :
50% sont des femmes (année 2020-2021) contre 51% en 2015, les spécialités suivies sont :
76% les services aux personnes et aux territoires
59% la transformation alimentaire
46% la voie générale et technologique
44% la production agricole
17% l’aménagement de l’espace et de la protection de l’environnement
Au niveau national : 62% des étudiants dans l’enseignement supérieur long en 2019 sont des femmes.