Contenu

Suivi mensuel du marché des vins en vrac - Bilan de campagne 2020-2021

Situation du marché des vins vendus en vrac en Occitanie - Bilan de campagne 2020-2021

La campagne 2020-2021 a été marquée par la crise de la covid19 (fermeture des cafés, des restaurants et suppression de plusieurs salons viti-vinicoles) ainsi que par le gel d’avril 2021. Malgré ce contexte difficile, les marchés sont restés globalement actifs. La fin de campagne a notamment connu une croissance forte des transactions. Cette dynamique peut s’expliquer par l’anticipation des professionnels sur la baisse annoncée des volumes de récolte suite au gel du mois d’avril 2021 mais également par la reprise de la consommation après la levée du dernier confinement.

Ainsi, la campagne 2020-2021 des vins sans IG et IGP vendus en vrac en Occitanie présente globalement des volumes cumulés supérieurs aux années précédentes, en lien notamment avec une très bonne récolte 2020 (+ 600 000 hl en Occitanie par rapport à la récolte 2019). Les prix sont légèrement à la baisse.

Avec un total de 1,73 million d’hl, le marché des vins sans IG, vendus en vrac en Occitanie, présente une croissance de ses volumes de 43,7 % par rapport à la campagne précédente. Les 2 bassins et l’ensemble des couleurs sont concernés par cette progression des transactions. Le cours recule légèrement (80 €/hl, - 1,2 %).

Pour les vins IGP vendus en vrac, les volumes de transaction cumulés (7,9 millions d’hl, + 17,2 %) sont les plus importants des 6 dernières campagnes. Toutes les couleurs sont concernées. Les cours sont globalement en baisse (91,3 €/hl, - 1,9 %), en particulier pour les vins rouges IGP du bassin Sud-Ouest.
Le marché des vins bio IGP vendus en vrac est particulièrement dynamique (297 800 hl, + 42 %). Son cours recule (161,1 €/hl, - 11,6 %).

Le marché des vins AOP vendus en vrac en Occitanie présente une dynamique positive sur la campagne 2020-2021 : + 22,8 % des volumes de transaction en comparaison avec la campagne précédente. Les trois interprofessions d’Occitanie sont concernées par cette progression globale des transactions pour les AOP qu’elles enregistrent.

Vins sans IG, vendus en vrac en Occitanie

Le bilan de campagne 2020-2021 des vins sans IG, vendus en vrac en Occitanie, est positif. Avec un total de 1,73 million d’hl, le marché présente une croissance de ses volumes de 43,7 % par rapport
à la campagne précédente. Les 2 bassins et l’ensemble des couleurs sont concernés par cette progression des transactions. Cette activité importante peut s’expliquer par l’anticipation
des professionnels sur la baisse annoncée des volumes de récolte suite au gel du mois d’avril 2021 mais également par la reprise de la consommation après la levée du dernier confinement. Le prix
moyen recule légèrement (80 €/hl, soit - 1,2 %).

Avec 600 500 hl, le marché des vins rouges sans IG a globalement progressé de 26,6 % durant cette campagne 2020-2021 par rapport à la précédente. Cette progression est particulièrement influencée par l’activité du bassin LanguedocRoussillon (+30 %). Le prix moyen, 75,3 €/hl, stagne. A noter néanmoins que le cours des vins du Sud-Ouest présente une croissance de 9 %.

Avec 337 000 hl, les vins rosés sans IG, présentent également une progression importante pour cette campagne 2020-2021 (337 000 hl, +45 %) en comparaison avec la campagne précédente. Globalement,
le cours diminue (80,8 €/hl, - 1,3 %), influencé par la baisse du bassin Languedoc-Roussillon.

Le marché des vins blancs sans IG, connaît la croissance la plus importante entre les 3 couleurs de vins sans IG vendus en vrac en Occitanie (792 200 hl, +59,5 %). Le prix moyen est en baisse (83€/hl, -3,6 %) par rapport à la campagne 2019-2020. Les deux bassins sont concernés par cette diminution des cours.

Tableau 1 : Chiffres clés sur l’évolution du marché des vins sans IG, vendus en vrac
Tableau 1 - Chiffres clés sur l'évolution du marché des vins sans IG, vendus en vrac {PNG}
Source : FranceAgriMer

Graphique 1 : Vins sans indication géographique (IG) vendus en Occitanie - Prix moyens et volumes
Graphique 1 : Vins sans indication géographique (IG) vendus en Occitanie {PNG}
Source : FranceAgriMer


Graphique 2 : Vins sans IG rouges du bassin Languedoc-Roussillon - Prix moyens et volumes
Graphique 2 - Vins sans IG rouges du bassin Languedoc-Roussillon {PNG}
Source : FranceAgriMer


Graphique 3 : Vins sans IG rosés du bassin Languedoc-Roussillon - Prix moyens et volumes
Graphique 3 - Vins sans IG rosés du bassin Languedoc-Roussillon {PNG}
Source : FranceAgriMer


Graphique 4 : Vins sans IG blancs du bassin Languedoc-Roussillon - Prix moyens et volumes
Graphique 4 - Vins sans IG blancs du bassin Languedoc-Roussillon {PNG}
Source : FranceAgriMer


Graphique 5 : Vins sans IG blancs du bassin Sud-Ouest - Prix moyens et volumes
Graphique 5 - Vins sans IG blancs du bassin Sud-Ouest {PNG}
Source : FranceAgriMer



Vins IGP vendus en vrac en Occitanie

Les vins IGP présentent un bilan de campagne positif, toutes couleurs confondues. Les volumes de transaction cumulés (7,9 millions d’hl, + 17,2 %) sont les plus importants des 6 dernières campagnes. Les cours sont globalement en baisse (91 ,3 €/hl, - 1,9 %), en particulier pour les vins rouges IGP du bassin Sud-Ouest.

Avec 3,43 millions d’hl, le marché des vins rouges IGP présente une augmentation de son volume globale de transactions pour la campagne 2020-2021 (15,3 %) par rapport à la campagne 2019-2020. Son prix moyen recule légèrement (89,1 €/hl, - 1,8 %).

Pour le marché des vins rouges IGP d’Oc, la campagne 2020-2021 est la plus active de ces 5 dernières années. Avec un volume de transactions de 2,93 millions d’hl, le marché des vins rouges IGP Pays d’Oc vendus en vrac augmente de 2 % en comparaison avec la campagne précédente. Le prix moyen à 91,3 €/hl diminue légèrement (2 %).

Le marché des vins rosés IGP vendus en vrac progresse de 19,1 % avec 2,5 millions d’hl de volume de transactions. Il faut néanmoins noter que les deux bassins présentent des dynamiques opposées : + 19,7 % pour le Languedoc-Roussillon et - 2 % pour le Sud-Ouest. Le prix moyen global baisse légèrement (87,6 €/hl, - 2,8 %).

Concernant les vins rosés IGP Pays d’Oc vendus en vrac, la campagne 2020-2021 est la plus active de ces 6 campagnes (1,9 million d’hl, + 20,4 %). Au prix moyen de 88,75 €/hl, le cours est légèrement inférieur (2,5 %) à celui de la campagne précédente.

Avec 1,98 million d’hl, le marché des vins blancs IGP vendus en vrac progresse nettement (+18,2 %) en comparaison avec la campagne 2019-2020. Le prix moyen recule légèrement (99,8 €/hl, - 1,2 %).

Avec 1,59 million d’hl de transactions (+ 19,2 %), la campagne 2020-2021 des vins blancs IGP Pays d’OC est supérieure aux 5 campagnes précédentes. Leur prix moyen, 102 €/hl, régresse légèrement (1,2 %).

Avec 261 700 hl, les vins blancs IGP Côte de Gascogne, progressent de 11,2 % par rapport à 2019-2020. Leur prix, 88,8 €/hl, stagne.

Le marché des vins bio IGP vendus en vrac est particulièrement dynamique (297 800 hl, + 42 %). Son cours recule (161,1 €/hl , - 11,6 %).

Tableau 2 : Chiffres clés sur l’évolution du marché des vins IGP, vendus en vrac
Tableau 2 - Chiffres clés sur l'évolution du marché des vins IGP, vendus en vrac {PNG}
Source : FranceAgriMer

Graphique 6 : Vins à indication géographique protégée (IGP) d’Occitanie - Prix moyens et volumes
Graphique 6 - Vins à indication géographique protégée (IGP) d'Occitanie {PNG}
Source : FranceAgriMer


Graphique 7 : Vins IGP rouges du bassin Languedoc-Roussillon- Prix moyens et volumes
Graphique 7 - Vins IGP rouges du bassin Languedoc-Roussillon {PNG}
Source : FranceAgriMer


Graphique 8 : Vins IGP rosés du bassin Languedoc-Roussillon - Prix moyens et volumes
Graphique 8 - Vins IGP rosés du bassin Languedoc-Roussillon {PNG}
Source : FranceAgriMer


Graphique 9 : Vins IGP blancs du bassin Languedoc-Roussillon - Prix moyens et volumes
Graphique 9 - Vins IGP blancs du bassin Languedoc-Roussillon {PNG}
Source : FranceAgriMer


Graphique 10 : Vins IGP blancs du bassin Sud-Ouest - Prix moyens et volumes
Graphique 10 - Vins IGP blancs du bassin Sud-Ouest {PNG}
Source : FranceAgriMer


Graphique 11 : Vins IGP bio- Prix moyens et volumes
Graphique 11 - Vins IGP bio Occitanie {PNG}
Source : FranceAgriMer



Vins AOP vendus en vrac en Occitanie

Le marché des vins AOP vendus en vrac en Occitanie présente une dynamique positive sur la campagne 2020-2021 : + 22,8 % des volumes de transaction en comparaison avec la campagne précédente. Les 3 interprofessions d’Occitanie sont concernées par cette progression globale des transactions pour les AOP qu’elles enregistrent.

Le conseil interprofessionnel des vins du Languedoc (CIVL)
Le CIVL (Conseil Interprofessionnel des AOC du Languedoc et des IGP Sud de France) est marqué par la sortie des vins AOP du Minervois en janvier 2021. Néanmoins, la campagne 2020-2021 est en progression par rapport au bilan de la campagne précédente. Ainsi, le CIVL enregistre un volume de transactions cumulées de 448 300 hl (+ 25 %). Le prix moyen des vins AOP du CIVL recule
(137 €/hl, - 2,4 %).

Le conseil interprofessionnel des vins du Roussillon (CIVR)
Pour la campagne 2020-2021, le CIVR présente une dynamique supérieure à celle de la campagne précédente. Il enregistre un volume total de transactions de 161 600 hl (+ 16,2 %). Le Muscat de Rivesaltes se démarque par une croissance de ses volumes (+ 39 %). Le prix moyen (186,1 €/hl) des vins AOP du CIVR diminue très légèrement (1,5 %).

L’interprofession des vins du Sud-Ouest (IVSO)
Avec 24 200 hl, l’IVSO enregistre une progression globale de 25 % de ses volumes de transaction vrac pour les AOP Fronton rouge, Gaillac rouge, Gaillac blanc sec et Madiran. Cette progression globale cache
néanmoins des disparités. Le Madiran progresse de 116 % alors que le Gaillac rouge recule de 12 % en volumes de transactions. Le prix moyen des vins AOP du Sud-Ouest vendus en vrac stagne.