Contenu

Le vieux chêne du lycée agricole de Castelnaudary concourt pour devenir l’arbre de l’année 2020

Le vieux chêne du lycée agricole de Castelnaudary concourt pour devenir l’arbre de l’année 2020

jpg - 77.8 ko
Les élèves du Lycée agricole Pierre-Paul-Riquet de Castelnaudary sous le vieux chêne


Le chêne pubescent du lycée agricole de Castelnaudary est en course pour décrocher le titre d’arbre de l’année 2020. Les votes sont ouverts jusqu’au mardi 5 janvier 2020.

Mesurant 15 mètres, âgé de plus de 200 ans, une silhouette étalée… Le chêne pubescent du parc du lycée Agricole Pierre-Paul-Riquet de Castelnaudary est en lice, depuis lundi 2 novembre, pour remporter le prix du public du concours 2020 de l’Arbre de l’année.
Cet arbre régnant au milieu du parc de style romantique de l’établissement scolaire a en effet été sélectionné pour représenter l’Occitanie face à treize autres concurrents portant chacun les couleurs des autres régions de France métropolitaine et de La Réunion.
Le vieux chêne de Castelnaudary a jusqu’au 5 janvier 2021 pour convaincre les internautes lors d’une consultation en ligne organisée dans le cadre de la neuvième édition de ce concours national des arbres remarquables organisé par le magazine Terre Sauvage et l’Office national des forêts (ONF).

Témoin et gardien de nombreux secrets Surnommé par les élèves « l’arbre protecteur du lycée » du haut de ses 15 mètres, sa forme ressemble à un abri. Sa candidature a été déposée par Sylvie Fauroux, enseignante au sein du lycée agricole de Castelnaudary et plusieurs de ses élèves.
Ces derniers décrivent ce chêne comme « musclé, large, gigantesque, fort et fragile à la fois, bienveillant », avant d’évoquer ses « branches tordues, longues, épaisses, élancées, larges et pourvues de feuilles vertes dentelées ressemblant à de petits nuages velouteux. »
Survivant de la tempête de 1999, il témoigne physiquement des séquelles des années passées, comme cela apparaît sur la présentation diffusée sur le site internet du concours de l’Arbre de l’année 2020 :
"Sa branche la plus volumineuse est parallèle au sol et s’étend vers la bergerie comme une main tendue. On peut constater que ce chêne a subi les effets du temps, des tailles sévères, des dégradation du système racinaire, ainsi que des attaques de capricornes. Il reste cependant majestueux et depuis 2017 des apprentis arboristes grimpeurs du CFPPA d’Auterive se chargent de sa sauvegarde en effectuant des tailles douces et un haubanage."

Un doublé pour la région Occitanie ?
Le vieux chêne pubescent de Castelnaudary offre une chance au Lauragais et plus largement à la Région Occitanie de remporter le prix du public du concours de l’Arbre de l’année pour la deuxième année consécutive.
En effet, en janvier dernier, c’est l’hêtre multicentenaire de Saint-Jammes de Bezaucelle, situé dans la commune de Sorèze, qui avait décroché ce titre prestigieux en mobilisant 7 560 votes.

Il est possible d’apporter sa voix au chêne pubescent du lycée agricole de Castelnaudary en se rendant avant le mardi 5 janvier 2021 sur le site du concours de l’Arbre de l’année : https://www.arbredelannee.com/.../candidature-fauroux-sylvie