Contenu

Conjoncture légumes - été 2021

La campagne des légumes d’été (tomate, courgette, concombre, melon) est marquée par une succession de problèmes climatiques, qui impactent la production et la demande.

Pour la tomate, le gel d’avril semble avoir un impact sur le nombre de bouquets, la fraicheur et l’humidité de l’été limitent les rendements. Néanmoins, les volumes restent suffisants pour satisfaire la demande modérée.

Pour la courgette, le début de campagne est marqué par des rendements corrects mais des cours qui sont en dessous de la moyenne quinquennale. A partir de juillet, les rendements sont impactés par la pluviométrie avec des conséquences sur les volumes. La demande comme l’offre sont donc limités et le marché compliqué en juin et en juillet. Fin aout, la situation s’améliore avec la perspective de la reprise de la restauration collective et de la rentrée.

Pour le melon, la demande est faible et les cours sont inférieurs aux moyennes quinquennales. En ce qui concerne la production, la différence est particulièrement marquée entre les deux bassins qui composent l’Occitanie : sur le bassin Midi-Pyrénées, les conditions humides et fraiches durant la majorité de la période estivale ne sont pas propices à la production, et des maladies non maitrisées (mildiou, botrytis, sclérotinia, pourritures) entrainent des pertes importantes. Sur le bassin Languedoc- Roussillon, les rendements ne semblent pas avoir été impactées par les conditions climatiques.

Pour en savoir plus, des publications nationales sont disponibles :
Synthèse nationale sur les légumes d’été
Info. rapide nationale sur la tomate - novembre 2021
Info. rapide nationale sur la courgette - novembre 2021
Info. rapide nationale sur le concombre