Passeport phytosanitaire européen (PPE) : circulation des végétaux soumis, en Union européenne

Passeport phytosanitaire : nouveau dispositif et nouveau format à compter du 14/12/2019
A partir du 14 décembre 2019, le règlement 2016/2031/UE entrera en application et remplacera la directive 2000/29/CE. De nouvelles dispositions s’appliqueront alors concernant la circulation des végétaux, produits végétaux et autres objets sur le territoire de l’UE, notamment la délivrance et le format du passeport phytosanitaire.
 
Le dispositif du passeport phytosanitaire européen (PPE) - actualité (février 2019)
Le passeport phytosanitaire européen (PPE) est obligatoire pour la circulation des végétaux soumis, en Union européenne, y compris en France. La liste des végétaux concernés évolue régulièrement, notamment pour les végétaux "hôtes" de Xylella fastidiosa, soumis au PPE depuis avril 2016, et pour des zones protégées vis à vis de certains parasites.
 
Attention aux organismes nuisibles émergeant en Europe (août 2017)
Les professionnels, notamment des filières soumises au Passeport phytosanitaire européen, doivent être vigilants vis à vis de nouveaux organismes nuisibles, pas ou peu présents en Europe. Cet article renvoie vers la rubrique qui leur est dédiée.