Contenu

Actualités de 2020 - Publications

La crise sanitaire de la covid 19 est l’élément marquant de cette campagne. À partir de mars 2020, cette crise freine pendant plusieurs semaines la distribution des vins (fermeture des établissements de restauration hors foyer, fermeture des caveaux, annulation des salons et des événements socio-culturels, réduction du tourisme, etc.).
Malgré cela, la campagne 2019-2020 (52 semaines) présente un volume cumulé satisfaisant pour les
transactions de vins sans IG et IGP vendus en vrac. Ce bilan masque néanmoins d’importantes disparités selon le type de produit.
 
La balance du commerce extérieur de la région Occitanie de produits agricoles transformés est excédentaire avec 2,4 milliards d’euros d’exportations contre 2,3 milliards d’euros d’importations. Le vin et les aliments pour animaux représentent 50 % de la valeur des exportations de la région. Les pays de l’Union européenne sont les premiers clients de la région Occitanie.
 
Au 1er juillet 2020, 7,8 millions d’hectolitres de vins à indication géographique protégée (IGP) et sans indication géographique (sans IG) d’Occitanie ont été vendus en vrac depuis le début de la campagne 2019-2020. Ce volume est légèrement inférieur à celui de la campagne 2018-2019. Le cours des vins (91 €/hl) est en croissance. Il retrouve le même niveau qu’en 2015.
 
En 2019, la région Occitanie est la 1ère région exportatrice de produits agricoles bruts en France, représentant 16 % de la valeur des exportations nationales, principalement en « grandes cultures » et en « légumes ».

La balance du commerce extérieur régional de produits agricoles bruts est déficitaire (2,5 milliards d’euros d’exportations contre 2,8 milliards d’importations). Les postes des grandes cultures et des légumes représentent 59 % de la valeur des exportations d’Occitanie. L’Espagne est le pays avec lequel les échanges sont les plus importants.
 
Avec 3,2 millions d’hectolitres pour 2019, les quantités exportées de vins IGP produits en Occitanie sont en légère augmentation par rapport à 2018, soit une hausse de 1 % en volume.
En revanche, après une baisse de 8 % en 2018, les volumes exportés de vins AOP produits dans la région continuent de baisser. Le volume échangé s’élève à 642 milliers d’hectolitres, soit une baisse de 3 % par rapport à l’année 2018.
 
Au 1er juin 2020, à 43 semaines de campagne 2019-2020, avec 7,5 millions d’hectolitres, les volumes de vins cumulés, sans IG et IGP, vendus en vrac en Occitanie, sont inférieurs à ceux de la campagne dernière à la même période, traduisant ainsi l’effet de la crise sanitaire et du confinement de ces dernières semaines sur la dynamique de marché. En revanche, les prix sont en hausse, avec un prix global moyen (sans IGP et IGP confondus) de 91 €/hl.
 

Tous les chiffres clefs de l’agriculture du bassin Adour-Garonne : les exploitations, la surface agricole utilisée, l’occupation des sols en 2017, le cheptel, l’irrigation, les zones vulnérables, les pratiques culturales et produisons autrement.

Mémento Adour-Garonne - Edition 2020 (format pdf - 8.8 Mo - 05/05/2020)

 

Tous les chiffres clefs de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt en Occitanie : la population, le territoire, les exploitations agricoles, l’emploi agricole, les industries agroalimentaires, les productions végétales et animales, la viticulture avec les exportations de vins, l’agriculture biologique, les signes d’identification de l’origine et de la qualité, les données économiques et notamment les aides, les exploitations forestières et l’industrie du bois et l’enseignement agricole.

Memento Occitanie 2020 (format pdf - 23.8 Mo - 22/01/2020)