Contenu

Actualités de 2020

février 2020
La vente par internet de vins est une modalité de commercialisation en forte mutation ces dernières années. Au-delà de la croissance continue du chiffre d’affaires du secteur depuis plus de 10 ans, les acteurs et leurs modes de ventes évoluent, ce qui en fait un circuit mouvant et très dynamique. Dans ce contexte, le CNIV (Comité National des Interprofessions des Vins à appellation d’origine et à indication géographique) et FranceAgriMer ont souhaité obtenir un éclairage précis du mode de commercialisation du vin en ligne, afin d’accompagner au mieux les entreprises de la filière vitivinicole dans leur réflexion stratégique de développement.
 

La présente note analyse l’évolution des achats de boissons alcoolisées par les ménages français pour leur consommation à domicile, entre 2008 et 2017, tous circuits confondus. La consommation à domicile des boissons alcoolisées est appréciée ici via les taux d’acheteurs, les sommes dépensées et les volumes achetés, ainsi que la répartition des volumes et des dépenses de ce segment entre les différentes familles d’alcool.

Les achats de boissons alcoolisées pour la consommation à domicile suivent une tendance à la baisse ininterrompue sur la période de l’étude (2008-2017). Cette baisse s’inscrit dans une tendance à long terme de recul de la consommation d’alcool, identifiée depuis les années 1960 et analysée à partir de sources multiples1. En 2017, d’après le panel Kantar, un ménage français a acheté en moyenne environ 66 L de boissons alcoolisées pour sa consommation à domicile, contre 71 L en 20082. Ce recul résulte essentiellement d’une baisse de la consommation du vin tranquille...

 

- Veille concurrentielle 2018 -

Analyser le contexte concurrentiel international, comprendre les forces et faiblesses des 13 filières viti-vinicoles mondiales les plus compétitives et anticiper leurs évolutions, tel est l’objet du travail de veille concurrentielle « Facteurs de compétitivité sur le marché mondial du vin », réalisé chaque année par FranceAgriMer, depuis 2000.

 

Ce panel est cofinancé par FranceAgriMer et le CNIV. Le présent bilan se rapporte uniquement aux ventes de vins effervescents en hypermarchés et supermarchés en 2018. Les évolutions des ventes peuvent aussi être le reflet de la disponibilité des vins de chaque région (récolte forte ou faible).

En 2018, les ventes de vin effervescent en grande distribution ont représenté 169 millions de cols (- 0,6 vs 2017 et + 0,2 % vs 2013/17) et un chiffre d’affaires correspondant de 1,4 milliard d’euros (+ 0,6 % vs 2017 et + 3,8 % vs 2013/17)...

 

Bilan des ventes de vins tranquilles en grande distribution pour l’année 2018.

En 2018, au sein de la grande distribution, le chiffre d’affaires des produits de grande consommation (PGC) continue à progresser (+ 1,2 %) par rapport à 2017. La situation est, en revanche, plus compliquée en volume, avec - 0,8 % vs 2017, soit une baisse d’un niveau jamais atteint depuis 5 ans. L’univers liquide, vin tranquille compris, progresse juste dans la moyenne des PGC (+ 1,1 % en valeur par rapport à 2017). Au sein du linéaire des boissons alcoolisées, les vins tranquilles conservent leur 1ère place en valeur avec 31,7 % de parts de marché, malgré une perte de 1,6 point sur 8 ans (dont - 0,5 point entre 2017 et 2018).

 
Le marché du Bag-in-Box® (BIB) a connu un très fort développement ces dix dernières années en dépit de la baisse structurelle de la consommation globale de vin. De plus, en Grande Distribution, il représente environ 40 % du volume de vin vendu, signe d’une forte popularité. Pourtant, il semble ces dernières années que cette croissance atteigne un palier...
 
L’Observatoire économique des marchés internationaux des vins rosés est porté depuis 2011 par le Conseil interprofessionnel des Vins de Provence (CIVP) et FranceAgriMer. Cet Observatoire vise notamment à suivre la production, la consommation et les flux de vins rosés dans le monde avec un historique depuis 2002, permettant de dégager des tendances sur le long terme.
 

Afin de répondre à cette demande, FranceAgriMer et le CNIV ont décidé de lancer une étude en co-financement. La présente synthèse vise à mettre en avant les tendances clés à l’oeuvre par circuit de distribution, et à présenter le positionnement des vins français par gamme de prix et couleur/catégorie. Les 13 pays retenus sont :

  • Pays-Bas
  • Suisse
  • Suède
  • Canada
  • Japon
  • Chine
  • Pologne
  • Australie
  • Etats-Unis
  • Royaume-Uni
  • Allemagne
  • Belgique

La méthodologie retenue pour l’étude a été déployée en deux temps :

  • Une première analyse des tendances de la consommation des boissons alcoolisées, et une reconstruction des circuits de distribution des vins tranquilles et effervescents.
  • Une reconstitution aussi précise que possible de la segmentation actuelle et du positionnement des vins français, pour quatre catégories (vins tranquilles rouge, blanc, rosé, et vins effervescents) et par circuit de distribution (Grande distribution, Hard-Discount, Cavistes, Café-Hôtel-Restaurant)...
 
Interbio Occitanie organise son colloque annuel "Bio et Pro", consacré à la restauration collective bio et régionale, le mercredi 10 juin de 10h à 16h, au collège Françoise Héritier, à l’Isle-Jourdain (Gers)
 
Le jury régional des Trophées de l’agro-écologie s’est tenu en Occitanie et a désigné le lauréat régional dans la catégorie du "Prix individuel de l’innovation".
 
Carte des PAT d’Occitanie au 31 décembre 2019
 
La DRAAF publie régulièrement la liste des fournisseurs référencés par FranceAgriMer et des demandeurs d’aide agréés se situant en région Occitaniehttps://www.franceagrimer.fr/conten...
 
Au 1er février 2020, à 26 semaines de campagne 2019-2020, le marché des vins IGP et sans IG d’Occitanie présente des dynamiques hétérogènes selon les segments et les couleurs.
 
La région Occitanie, avec un peu plus de 1,1 milliard d’euros par an, représente 13 % du budget français de la PAC. Sur la période 2007-2017, le budget européen a baissé de près de 10 %. Cette baisse se répercute intégralement sur le budget PAC de l’Occitanie mais du fait du bilan de santé en 2008 d’une part et surtout de la réforme en 2014 pour la période 2015-2020, sa répartition selon les territoires et les exploitations s’en trouve modifiée. Cette publication propose un bilan régional des aides reçues par la ferme Occitanie sous l’angle budgétaire, territorial et en mesurant les effets sur les principaux types d’exploitation de la région.
 
France urbaine, en partenariat avec RESOLIS, a rassemblé dans cette publication 21 contributions de villes et agglomérations françaises qui décrivent, à travers des exemples concrets, de quelles manières elles luttent contre la précarité alimentaire.
 
Interdiction du plastique, repas dit "végétarien", produits bio, lutte contre le gaspillage alimentaire... La loi Egalim comporte de nombreuses mesures pour la restauration collective. Certaines sont d’ores et déjà en vigueur, d’autres entreront en application dans les mois à venir. Retrouvez le champ d’application et les spécificités de ces différentes mesures.
 
Pour mieux connaître l’offre et la demande territoriale, voici quelques-uns des diagnostics élaborés par des porteurs de projets
 
Cet article vous conduira vers la lettre d’information de l’ADEME au sujet de l’alimentation durable. (adresse : https://fr.calameo.com/books/004599...)
 
ERABLES 31 et le CIVAM Bio 09 lancent l’édition d’une newsletter dédiée à la restauration bio locale intitulée " Tous à Table !". Un rendez-vous de l’actualité nationale, régionale et locale de la RHD bio est à prendre 3 fois dans l’année.
 
La Direction Générale de l’Alimentation du Ministère de l’Agriculture propose, avec la collaboration de FranceAgrimer, une formation gratuite relative aux Exigences Sanitaires et Phytosanitaires à l’Exportation.
 
Veuillez trouver ci joint le catalogue de formation du CNFPT Occitanie pour l’année 2020, pour ce qui concerne la restauration collective.
 
Deux appels à projets sont ouverts pour l’année 2020, afin de soutenir la mise en œuvre d’actions de formation dans le champ de la formation professionnelle continue pour accroître le niveau de compétences des actifs des secteurs agricole, sylvicole, agroalimentaire, de l’environnement et de l’économie rurale, afin de les accompagner dans l’exercice de leurs métiers.
 
Les EPL d’Occitanie sont nombreux à s’engager dans l’agriculture biologique. Dans le cadre du plan national ’Enseigner à produire autrement’, un état des lieux a été réalisé en 2017 sur l’implication en AB des établissements d’enseignement d’Occitanie. Cet état des lieux présente les formations des Epl d’Occitanie intégrant l’AB et une cartographie des EPL d’Occitanie avec une part AB sur leur exploitation ou dans leur atelier agroalimentaire à consulter ici Dans l’objectif de créer un réseau d’établissements (...)
 
De l’usage des démarches prospectives en Occitanie. Séminaire du 24 janvier 2020 à Montpellier
 
L’enquête sur les pratiques culturales en viticulture en 2019 se déroule de janvier à avril 2020.
 
Volumes et prix moyens constatés sur les contrats d’achat de vin présentés au visa de FranceAgriMer et des organisations interprofessionnelles concernées. Les chiffres portent sur les transactions « vrac » des vins produits en Occitanie pour les catégories de vins sans indication géographique (sans IG) et à indication géographique protégée (à IGP).
 
Concours destiné aux groupes d’élèves du CE1 au CM2, encadrés par un enseignant ou un animateur périscolaire, pour travailler à la réalisation d’un reportage sur l’agriculture biologique et ainsi prendre conscience des atouts de l’agriculture biologique.
 
Le 15 janvier 2020, les partenaires du projet REPRO-INNOV ont organisé une demi-journée d’échanges sur le thème "Eco-innover dans les filières agroalimentaires et les territoires : quelles coordinations mettre en place pour y parvenir ?". Au programme : interventions de chercheurs et d’acteurs socio-économiques autour de 3 thématiques clés : les SIQO, les coordinations horizontales, les coordinations verticales, suivis d’ateliers participatifs mobilisant l’ensemble des participants.
 
janvier 2020

Transactions à 22 semaines de la campagne 2019-2020 (fin décembre 2019)

Le suivi de l’activité des marchés, via les données provenant des contrats d’achat vrac, a conduit à observer durant cette première moitié de la campagne 2019/20 un recul global des transactions, par rapport au lancement de la campagne 2018/19. Cette diminution des volumes échangés est partagée par les rouges et les rosés alors que les blancs connaissent une progression marquée à 5 mois de campagne...

 
Il existe sur le secteur viti-vinicole, de par son histoire et l’importance induite de son suivi administratif, beaucoup d’informations statistiques émanant de nombreuses sources différentes. FranceAgriMer, conscient du besoin des différents intervenants de la filière de disposer d’un document rassemblant ces informations éparses, a donc réactualisé et complété son cahier de statistiques "Données et Bilans de FranceAgriMer". Ce nouveau document collecte et organise les statistiques concernant l’ensemble de la filière viti-vinicole, de la structure de l’appareil de production à la distribution du vin en grande et moyenne surface.
 

Veille concurrentielle 2017

Analyser le contexte concurrentiel international, comprendre les forces et faiblesses des 13 filières viti-vinicoles mondiales les plus compétitives et anticiper leurs évolutions, tel est l’objet du travail de veille concurrentielle « Facteurs de compétitivité sur le marché mondial du vin », réalisé chaque année par FranceAgriMer, depuis 2000.

Après un décrochage suite à la crise économique de 2008, la consommation mondiale de vin est repartie à la hausse, avec une progression régulière et s’établit à 241 millions d’hl en 2016. Cette tendance devrait se poursuivre dans les prochaines années, principalement sous l’impulsion des pays du pourtour pacifique (Asie et Amérique du Nord), tandis que les pays traditionnellement consommateurs, voient leur consommation stagner. ...

 

Etude réalisée en partenariat entre l’Association Interprofessionnelle SudVinBio, l’INRA, Montpellier SupAgro et FranceAgrimer

Selon les chiffres de l’Agence Bio en 2017, le Languedoc-Roussillon se place comme le premier bassin viticole de France en surface, volume, et nombre d’opérateurs de vin biologique. Cependant, cette croissance rapide des dernières années pose plusieurs questions aux professionnels de la filière : peut-on construire durablement un marché équilibré ? les vins biologiques sortent ils de leur niche mais vont-ils connaître les difficultés des ventes du secteur conventionnel ? Plusieurs éléments de contexte pourraient-ils peser sur la filière ? Par ailleurs, les leviers de la croissance sont multiples et pour certains fragiles : aides à la conversion, débouchés dans les circuits traditionnels, maîtrise technique et notamment des pathogènes… Seule une démarche de prospective pouvait intégrer ces multiples hypothèses pour réfléchir à des scenarios du futur...

 

Les Synthèses de FranceAgriMer

D’après l’OIV, la superficie viticole mondiale atteindrait 7,5 millions d’hectares en 2016, surface équivalente à celle de l’année passée. Cinq pays représentent la moitié de la superficie viticole mondiale dont trois européens : l’Espagne (1er avec 14 % du vignoble), la France (3ème avec 10 % du vignoble derrière la Chine à 11 %) et l’Italie (4ème avec 9 % du vignoble mondial planté). La Turquie avec 7 % complète la liste. Les exportations mondiales de vin sont en légère diminution en volume en 2016 avec - 1 % par rapport à l’année précédente et des dynamiques variables selon les pays. En revanche, les volumes sont en progression au regard de la moyenne des 5 dernières années (+ 1 %). Tandis que l’Espagne (1er pays exportateur mondial) et la France (3ème pays exportateur mondial) voient leurs volumes diminuer entre 2015 et 2016, respectivement - 7 % et - 1 %, l’Italie (2ème pays exportateur mondial) observe une progression des volumes exportés (+ 3 %), se rapprochant ainsi de l’Espagne...

 
31 janvier 2020 de 17h à 21h sur le site du CFA
7 mars 2020 de 9h à 17 h sur le site du Lycée Marie Durand à Rodilhan
 
Les exploitations et ateliers technologiques de l’enseignement agricole publics, centres constitutifs d’un Établissements Publics Locaux d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole (EPLFPA), se caractérisent par un fonctionnement très proche de celui des "exploitations professionnelles". Elles ont toujours été reconnues comme formatrices et vecteurs de développement en portant les politiques publiques du ministère en charge de l’agriculture. Le domaine de Donadille, centre constitutif (...)
 
Le 17 janvier, une délégation de Catalogne a visité la Draaf Occitanie afin de mieux connaitre les démarches de certification environnementales dont la Haute Valeur Environnementale. Le bureau de la qualité (MAA/DGPE) et le service régional de l’agriculture et de l’agroalimentaire de la DRAAF ont été mobilisés pour l’occasion. La certification environnementale des exploitations agricoles répond au besoin de reconnaître les exploitations engagées dans des démarches particulièrement respectueuses de l’environnement.
 
Le séminaire des PAT d’Occitanie a réuni près de 180 personnes sur deux jours au lycée agricole Charlemagne de Carcassonne. Vous trouverez dans cet article les diaporamas diffusés à cette occasion et d’autres documents relatifs à cet événement.
 
OCEBIO est une association (loi 1901) qui rassemble les entreprises bio de l’aval de la région Occitanie : transformateurs et distributeurs ayant une activité bio et dont le siège (ou un établissement au moins) est en Occitanie.
 
Tous les chiffres clefs de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt en Occitanie : la population, le territoire, les exploitations agricoles, l’emploi agricole, les industries agroalimentaires, les productions végétales et animales, la viticulture avec les exportations de vins, l’agriculture biologique, les signes d’identification de l’origine et de la qualité, les données économiques et notamment les aides, les exploitations forestières et l’industrie du bois et l’enseignement agricole.
 
Le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, grâce aux fonds CasDAR (Compte d’Affectation Spéciale « Développement Agricole et Rural »), finance un Programme National de Développement Agricole et Rural (PNDAR) 2014-2020 dont le programme régional (PRDAR Occitanie) constitue l’un des outils de mise en œuvre. Le compte d’affectation spécial « Développement agricole et rural » (CASDAR) est un levier pour accompagner la transition agro-écologique de l’agriculture française.
 
Retrouvez la plaquette Occitanie des filières grandes-cultures. Cette plaquette est rédigée en 3 parties : L’Occitanie : 2éme région agricole française par les surfaces et les emplois dédiés à ce secteur. Les productions grandes cultures régionales en 2019. Un plan inter-filières territorial : "Péri’SCOP" / Plan Economique Régional Inter filières des Semences Céréales Oléoprotéagineux.
 
Le Comité régional des céréales et les rencontres « grandes cultures » d’Occitanie se sont tenus le 14 janvier à Toulouse. Une journée entièrement dédiée aux filières céréales, oléo-protéagineux et semences d’Occitanie !
 
Le CRC d’Occitanie a pour vocation de fédérer l’ensemble des filières céréales, oléo-protéagineux et semences. Dans le cadre de ses réflexions stratégiques, des experts professionnels, scientifiques et techniques y sont également associés. Le renouvellement de ces membres, le 14 janvier dernier, pour une période de 3 ans s’inscrit dans le cadre de la nouvelle gouvernance nationale de FranceAgriMer qui repose à présent sur un conseil spécialisé « grandes cultures ». Le nouveau président est Didier JEANNET, (...)
 
Évolution des volumes et des cotations des AOP et des IGP et SIG de la région Occitanie.
 
Le ministère de l’agriculture et de l’alimentation (MAA) lance un appel à propositions intitulé « Animation régionale des partenariats pour l’innovation et le développement agricole » pour l’année 2020. Cet appel à propositions, financé sur les fonds du programme CasDAR, vise à renforcer les partenariats entre acteurs du développement agricole en région et améliorer l’accès des agriculteurs aux résultats. Les projets soutenus devront se positionner sur des thématiques relevant de l’agro-écologie et concourant à la multi-performance des exploitations agricoles.
 
le 07/01/2020 L’agriculture figure parmi les secteurs qui seront les plus impactés par l’évolution du climat. Elle devra réduire, d’une part, ses émissions de gaz à effet de serre liées aux pratiques culturales et d’élevage (gaz carbonique, méthane et protoxyde d’azote) et, d’autre part, ses consommations d’énergie. Face à ces défis à relever, l’agriculture est en capacité de proposer des solutions. Dans le prolongement des travaux conduits en 2015 sur la région Midi-Pyrénées, la Chambre régionale (...)
 
Un foyer de maladie Aujeszky a été confirmé dans un élevage de porcs de la commune de Bretx (31), entraînant la perte temporaire du statut "indemne d’Aujeszky" pour le département de la Haute-Garonne et la limitation des mouvements de porcs. Le département recouvre le statut officiellement indemne de maladie d’Aujeszky le 17/01/2020.
 
La bioéconomie, plus qu’un concept, une réalité, pour passer d’un problème à une solution !