Contenu

@gro-echos de septembre : une dynamique laitière variable selon les filières

De nouveaux enjeux pour la filière lait de brebis 

La hausse de la production de fromage de brebis produite par les établissements du bassin laitier en 2015 est liée à une amélioration de la situation sur le rayon de Roquefort : augmentation de la proportion de lait transformé en Roquefort et des ventes de fromage à l’export (levée des contraintes douanières vers les USA). Mais sur le marché intérieur, le recul des achats de Roquefort au profit des produits laitiers frais se poursuit. Les achats de ménages en fromages de brebis des Pyrénées progressent compensant ainsi en partie le recul des achats de Roquefort. D’après FranceAgriMer, sur les 3 premiers mois 2016, la production de Roquefort est en hausse de 7,2% par rapport à 2015 et celle d’Ossau-Iraty de 10,7%.
Toutefois cette embellie de la production ne doit pas faire oublier l’enjeu pour la filière en 2016 : « trouver un nouveau système de formation du prix du lait dans le rayon de Roquefort pour respecter la réglementation européenne du paquet lait ».

Des livraisons régionales de lait de vache en baisse
24, 6 milliards de litres de lait de vache ont été livrés à l’industrie par les producteurs de France métropolitaine en 2015, soit une légère hausse de 0,5% par rapport à 2014. Au niveau du bassin laitier** (5,5% du volume national) et de la région Occitanie, les livraisons de lait à l’industrie ont fortement diminuées (- 2,5%). En effet, le maintien de la production aveyronnaise, et dans une moindre mesure lozérienne ne compense pas en 2015 la forte baisse enregistrée dans les autres départements notamment le Tarn (-3.5%). La part des quatre départements Aveyron, Lot, Lozère, Tarn représente désormais 75% des livraisons régionales. La baisse de production régionale est en étroite liaison avec celle du nombre de producteurs livrant : chute de 5,5% en 2015 par rapport à 2014, au niveau régional comme du bassin laitier. Cette tendance baissière se poursuit en 2016 : - 2,1% sur les 8 premiers mois 2016 par rapport à la même période 2015.
Les livraisons de lait biologique sont également en baisse, contrairement à la hausse enregistrée en 2014. Toutefois, ces volumes ne représentent en 2015, que 2,3% du volume national.

Impactent la fabrication des produits laitiers
Les fabrications nationales de produits laitiers ont progressé de 2,7%, grâce à l’évolution des produits intermédiaires vendus en vrac (+9,7%) en 2015/2014, compensant ainsi la baisse d’autres produits transformés. Notamment les laits liquides conditionnés sont en baisse de 3%. A l’échelle du bassin laitier et de la région Occitanie, la baisse de la fabrication des produits laitiers est étroitement liée à celle des laits liquides conditionnés qui reculent pour la 2eme année consécutive mais de façon plus marquée en 2015 : 4% au niveau du bassin et 8% au niveau régional. Par ailleurs ce poste de production tient une place non négligeable et représente plus de 10% de la production de France métropolitaine Les fabrications de fromages de vaches restent stable au niveau national comme régional.

Les livraisons de lait de chèvre progressent de 2%
Avec 461 millions de litres de lait de chèvre livrés au niveau national, les volumes livrés restent stables par rapport à 2014. Au niveau du bassin comme au niveau régional la tendance est haussière en 2015 (+2% par rapport à 2014). Cette dynamique de collecte se poursuit au niveau régional comme la tendance nationale : + 3,3 % sur le 7 premiers mois 2016/2015.
Le bassin laitier représente 15% de la production nationale, par contre concentre prêt de 50% de la production de lait biologique. Cette production intéresse peu de producteurs au niveau national (seulement 47 dont 29 dans le bassin).

Une valorisation sous signe de qualité 
Les fabrications nationales de fromage de chèvre ont progressé de 4% en 2015/2014. Cette augmentation est étroitement liée à celle de la production de bûchette (+8% en 2015/2014). Cette production domine la filière au niveau national (+46% de la production totale).
Au niveau du bassin laitier, la production de fromage de chèvre recouvre des démarches collectives « Cabecou du Périgord, Cabrit des Pyrénées » et les signes de qualité AOP Rocamadour, Label rouge Cabecou d’Autan, IGP Tomme des Pyrénées (en cours). Avec 9 700 tonnes, la production du bassin progresse de 3% en 2015/2014.

** le bassin laitier Sud-ouest comprend tous les départements des anciennes régions Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon et Aquitaine.