Contenu

@gro-échos 03-2016 : Un contexte difficile pour les IAA

IAA, un contexte difficile

Recul de la demande, baisse des prix, chute du chiffre d’affaires mais maintien de la production des IAA.

En ce début d’année 2016, le climat des affaires dans l’industrie agroalimentaire s’avère impacté par des négociations commerciales particulièrement tendues. La désinflation menace, la demande fléchit et en corollaire la guerre des prix continue à sévir entre les différents opérateurs des filières agroalimentaires..

Baisse, de l’indice du chiffre d’affaires de 0,3 %
En 2015 l’indice de chiffre d’affaires (ICA, source INSEE) des industries agroalimentaires (IAA), basé sur les volumes de production en France, enregistre une baisse d’environ 0,3 % par rapport à l’année précédente. La baisse la plus importante concerne l’industrie laitière (-3,6%), suivi par l’industrie de la viande (-0,2 %). A l’inverse l’activité de boulangerie-pâtisserie industrielle affiche une progression significative (1,9%). L’embellie concerne également les autres industries alimentaires (1,7%), qui comprennent notamment la préparation de plats cuisinés et la fabrication de produits diététiques

Durant la même période l’indice de la production industrielle (IPI) des industries agroalimentaires (IAA), basé su les volumes de production en France, a progressé d’environ 1 %. La hausse la plus importante concerne l’activité de boulangerie-pâtisserie industrielle et les autres industries alimentaires (4%). L’industrie des viandes affiche une augmentation de 07% de l’indice de production, tandis que l’industrie laitière enregistre un repli de 0,5% . De plus, en janvier 2016 l’indice de production des IAA continue de progresser (0,9%), notamment dans la fabrication d’autres produits alimentaires.

Selon l’enquête sur les dépenses de consommation des ménages en biens réalisée par l’INSEE en janvier 2016, la consommation en produits alimentaires a baissé de 0,8% par rapport à décembre 2015. Les consommateurs réduisent notamment la consommation de viande.

Enfin, l’indice des prix à la consommation pour la France métropolitaine (source Insee) indique que le prix des produits alimentaires a légèrement augmenté (0,5%) en 2015 par rapport à l’année précédente. Mais depuis le mois de novembre 2015 les prix alimentaires sont en baisse. Cette baisse est estimée à 0,1 % en février 2016.

En 2015, le solde du commerce extérieur des produits agroalimentaires (au niveau national) enregistre une amélioration par rapport à 2014. L’excédent cumulé des douze mois de 2015 s’élève à 8,2 milliards d’euros, et affiche une progression de 6,6 % par rapport à 2014 grâce aux vins d’Appellation.