Contenu

conjoncture viticole avril 2020

Au 1er avril 2020, avec 7,082 millions d’hectolitres, les volumes de vins cumulés, sans IG et IGP, vendus en vrac en Occitanie, restent supérieurs à ceux de la campagne dernière à la même période. Les vins IGP, toutes couleurs confondues, connaissent des volumes croissants. Les vins sans IG rouges et rosés reculent. Les prix se maintiennent globalement, voire même croient légèrement.
Les transactions hebdomadaires du mois de mars, confrontées au confinement général en réponse à l’épidémie Covid19, marquent un recul important. Toutes les catégories et couleurs sont affectées. Les prix restent stables voire même augmentent légèrement.
Les vins Bio connaissent les volumes cumulés de transactions les plus importants de ces cinq dernières années, avec 215 265 hl de transactions et un prix moyen de 181,4€/hl.
Le marché des vins AOP d’Occitanie reste morose. Avec 295 000 hl commercialisés, les volumes sont très inférieurs (-40%) à ceux de la campagne précédente. Le confinement du mois de mars, nécessaire pour faire face à l’épidémie Covid19, impacte particulièrement le marché des vins AOP du CIVL et de l’IVSO (- 62% pour le CIVL et -75% pour l’IVSO).