Contenu

Volailles et palmipèdes gras

mise à jour conjoncture : 1er juillet 2017

une reprise progressive de l’activité
L’arrêté du 5 mai 2017 a abaissé le niveau de risque « à négligeable » pour l’ensemble du territoire. Le respect des règles de biosécurité et leur mise en œuvre sont nécessaires pour tenter de limiter les risques d’une nouvelle contamination. En effet l’impact sur la filière de l’influenza aviaire H5N8, hautement pathogène en 2017 est supérieur à 2016 puisqu’il touche tous les professionnels de la filière. Au niveau des chaînes d’abattages de canards gras, l’activité du premier trimestre 2017 est réduite de moitié comparée au premier trimestre, sous l’effet conjugué des abattages préventifs de jeunes canards prêts à gaver (PAG), et du vide sanitaire de six semaines instauré pour accélérer l’assainissement de la zone le plus touchée. Ces nouvelles règles passent essentiellement par la mise en place de bâtiments conformes aux exigences, une coordination au niveau régional et des conduites d’hygiène strictes. Compte tenu du cycle de l’élevage, qui s’étend sur 3 mois, les exploitations spécialisées dans l’engraissement des animaux ne pourront reprendre leur activité qu’à la fin août

@gro-échos mars 2016 : Production de volailles, un marché fragilisé
Après le redressement de la production observé en 2015 au niveau national, le marché français des volailles pourrait être à nouveau fragilisé avec la détection de la grippe aviaire dans huit départements du Sud-ouest. Une production qui s’est redressée en 2015, Dans un contexte de consommation plutôt soutenue et d’une reprise des exportations. Au niveau national, les abattages de toutes les espèces de volailles ont progressé 2,5% en têtes et 2% en poids par rapport à la même période 2014. Au niveau (...)
 
@gro-echos juin 2017 : Vers une reprise de la production, point sur les mesures et le plan de biosécurité
Virus d’influenza aviaire : Point de situation Depuis 2016, l’Europe est confrontée à une épizootie majeure de l’IAHP due au virus H5N8 introduit d’Asie par les oiseaux migrateurs et qui s’avère particulièrement virulente pour les palmipèdes. A fin mars 2017 au niveau européen ce sont 23 pays avec 1 343 cas dans l’avifaune sauvage et seulement 42 cas dans l’avifaune captive. Trois pays sont fortement impactés : Hongrie, Bulgarie, France. L’épizootie est mondiale : en 2014-2015, 21 états d’Amérique du (...)
 
Les notes de conjoncture mensuelle
La note de conjoncture permet de suivre et d’expliquer les évolutions de production et de prix dans les différentes filières agricoles en Languedoc Roussillon Midi-Pyrénées.
 
Historique de l’année
Descriptif rapide - Historique de l’année