Contenu

Viticulture

Marché vrac des vins de la région Occitanie / Données actualisées
 Volumes et prix moyens constatés sur les contrats d’achat de vin présentés au visa de FranceAgriMer et des organisations interprofessionnelles concernées. Les chiffres portent sur les transactions « vrac » des vins produits en Occitanie pour les catégories de vins sans indication géographique (sans IG) et à indication géographique protégée (à IGP).
 
Situation du marché des vins en vrac au 1er juillet 2018
Après un début d’année assez actif, on observe aux mois d’avril et mai un net ralentissement des contrats enregistrés, associé à une forte baisse des retiraisons au cours du mois de mai, phénomène toutefois habituel à cette période. Cependant, dans un contexte de récolte régionale historiquement faible, l’activité cumulée du marché à onze mois de campagne s’est maintenue à un niveau élevé et se traduit par un volume des affaires enregistrées en Occitanie sur les vins SIG et IGP toutes couleurs de 8,1 Mhl soit 0,6 Mhl de plus que l’an dernier (+8 %). Cette progression des volumes est particulièrement notable sur le marché des vins SIG toutes couleurs du bassin Languedoc-Roussillon (+44,6 %).
Les cours moyens sont en progression sur tous les segments de marché par rapport au niveau de prix de l’été 2017, mais le niveau actuel n’a guère évolué depuis fin 2017. Les affaires de ces dernières semaines sur un marché étroit, concernent une proportion importante de vins de qualité particulière à prix élevé ainsi que des vins de récoltes antérieures à retirer rapidement à des prix beaucoup plus bas. Les prix moyens de campagne des vins SIG rouges sont stables par rapport à ceux de l’an dernier pour la même période, alors que ceux des vins SIG rosés et blancs progressent. Sur les vins IGP, seuls les vins blancs sont en léger recul alors que les cours des vins rouges progressent légèrement et ceux des vins rosés de manière plus forte.
Le marché des AOP reste ferme au niveau des prix avec une progression des volumes enregistrés. La progression est particulièrement notable pour l’AOP Languedoc en rosé. A noter que les cours des vins SIG espagnols et italiens font apparaître ces dernières semaines une tendance à la stagnation en Espagne et à une légère baisse en Italie.
 
@gro-echos de décembre 2017 : Une récolte en baisse dans les principaux bassins mais un marché du vin actif
Une récolte en baisse dans les principaux bassins viticoles français La récolte viticole 2017 en Occitanie est en baisse, quelque soit le bassin de production. Dans le Languedoc-Roussillon, cette récolte historiquement faible, est estimée à 10,3 millions d’hectolitres (Mhl) en recul de 17% par rapport à l’an dernier. Les fortes gelées dans certains secteurs, la grêle et l’important déficit hydrique ont eu un impact fort sur le grossissement des baies et le volume final. Les vendanges très précoces, se (...)
 
Vendanges 2017 : Une récolte historiquement faible mais prometteuse en qualité_mise à jour le 10 novembre 2017
Les vendanges sont terminées dans tous les vignobles du bassin viticole Languedoc Roussillon, et le volume de récolte estimé est confirmé à un niveau historiquement bas de 10,3 millions d’hectolitres en recul de 17 % par rapport à 2016 qui était déjà une année de faible volume.
Dans le bassin Sud Ouest, les vendanges qui avaient débuté fin août se sont prolongées jusqu’a mi-octobres. À 2,30 Mhl le bilan quantitatif ressort à un faible niveau pour 2017, en recul de 19 % par rapport à 2016 pour la partie Occitanie du bassin sud-ouest.
Par contre pour les deux bassins la qualité du millésime devrait être au rendez-vous.
 
@gro-echos décembre 2016 : Evaluation de la production et de la consommation mondiale de vin
L’organisation internationale de la vigne et du vin (OIV), publie les éléments les plus significatifs de la situation mondiale du marché des vins : une production mondiale et européenne en baisse, un écart faible entre la production et la consommation. La production mondiale de vin (hors jus et moûts) de 2016 devrait être proche de 260,5 millions d’hectolitres (Mhl). Cette production 2016 est une des plus faibles depuis 20 ans, mais avec des situations très contrastées, conséquences d’événements (...)
 
Historique de l’année
Descriptif rapide- Historique de l’année