Contenu

Visite de terrain dans le cadre du Plan Régional de la Forêt et du Bois d’Occitanie

Le 2 octobre dernier, dans le cadre de l’approbation du Programme Régional de la Forêt et du Bois par le ministre de l’agriculture et de l’alimentation, Etienne GUYOT, préfet de la région Occitanie, préfet de Haute-Garonne, a visité l’entreprise Pyrénées Charpentes (Agos-Vidalos) dans les Hautes-Pyrénées.

Approuvé le 19 juin 2019 par le Ministre de l’agriculture et de l’alimentation, le Programme Régional de la Forêt et du Bois (PRFB) d’Occitanie 2019-2029 fixe les orientations de la gestion forestière multifonctionnelle (enjeux économiques, environnementaux et sociaux) et de la filière forêt-bois d’Occitanie pour la période 2019-2029. Il s’agit d’une déclinaison du Programme national de la Forêt et Bois prévu par la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt du 13 octobre 2014.
Il se décline en 5 orientations :
• Faire évoluer la gestion forestière pour faire face aux changements globaux.
• Assurer un approvisionnement durable pour développer la filière.
• Valoriser les bois locaux pour créer de la richesse en Occitanie.
• Renforcer et préserver les écosystèmes forestiers, valoriser les services rendus.
• Conforter une filière forêt bois moteur et dynamique.

Le PRFB d’Occitanie a été élaboré par la commission régionale de la forêt et du bois, qui rassemble, sous la co-présidence du préfet et de la présidente du Conseil régional, l’ensemble des acteurs professionnels de la filière (gestionnaires et propriétaires forestiers, scieurs, transformateurs), les collectivités territoriales et les associations de protection de la nature et de l’environnement.

A l’occasion de la visite l’entreprise Pyrénées Charpentes (Agos-Vidalos) dans les Hautes-Pyrénées, Etienne Guyot a précisé « Les atouts de la filière bois sont ici illustrés parfaitement : elle met en valeur une ressource renouvelable, elle permet le stockage de carbone, elle permet la création de richesse et d’emplois au niveau local, sur les territoires. C’est pourquoi il faut aujourd’hui développer la valorisation du bois et développer le réflexe bois notamment pour construire de la maison individuelle jusqu’aux immeubles de grande hauteur. C’est dans ce sens qu’œuvre le PRFB qui vient d’être approuvé ».

Dossier presse joint (format pdf - 629.5 ko - 11/10/2019)