Contenu

Stratégie forestière de l’union européenne

Les forêts et autres surfaces boisées couvrent plus de 40 % du territoire de l’UE et présentent des caractéristiques très diverses d’une région à l’autre. La superficie forestière de l’UE a augmenté de près de 0,4 % par an au cours des dernières décennies grâce au reboisement et à la succession naturelle.

Bien que le traité sur le fonctionnement de l’Union européenne ne fasse aucune référence à des dispositions spécifiques pour une politique forestière de l’UE, l’UE contribue depuis bien longtemps, grâce à ses politiques, à la mise en œuvre d’une gestion durable des forêts et aux décisions des États membres ayant trait aux forêts.

Parmi les mesures marquantes figurent notamment :

  • la stratégie Europe 2020 pour la croissance et l’emploi,
  • la feuille de route pour une utilisation efficace des ressources,
  • la politique de développement rural,
  • la politique industrielle,
  • le paquet « Climat et énergie » de l’UE avec ses objectifs pour 2020,
  • la stratégie relative à la santé des végétaux et au matériel de reproduction des végétaux
    et les stratégies en faveur de la biodiversité et de la bioéconomie.

L’UE a besoin d’un cadre politique qui coordonne les politiques en rapport avec les forêts et en assure la cohérence, et qui permette des synergies avec d’autres secteurs ayant une incidence sur la gestion des forêts. Elle a besoin d’une stratégie pour les forêts, qui soit un élément de référence clé dans l’élaboration des politiques en rapport avec les forêts. Il faut accorder aux forêts et au secteur forestier de l’UE une place leur permettant de contribuer aux objectifs de l’UE.

La nouvelle stratégie forestière de l’union européenne (format pdf - 128 ko - 16/12/2015) présentée par la commission européenne le 20 septembre 2013 marque une avancée en examinant certains aspects de la « chaîne de valeur » (c’est-à-dire la manière dont les ressources forestières sont utilisées pour produire des biens et des services) qui influent fortement sur la gestion forestière. La stratégie souligne que les forêts sont importantes non seulement pour le développement rural, mais également pour l’environnement et la biodiversité, pour la filière bois, pour la bioénergie et pour la lutte contre le changement climatique. Insistant sur la nécessité d’adopter une approche globale, elle souligne également que les incidences des autres politiques sur les forêts et les changements qui interviennent au-delà du domaine forestier doivent être pris en considération. En outre, elle fait ressortir que les politiques connexes de l’UE devraient être pleinement intégrées dans les politiques forestières nationales. Enfin, la stratégie appelle également à la mise en place d’un système d’information sur les forêts et à la collecte d’informations harmonisées à l’échelle de l’Europe sur les forêts.

Téléchargez :
La communication (format pdf - 50.4 ko - 18/12/2015) de la commission au parlement européen, au conseil, au comité économique et social européen et au comité des régions du 20 septembre 2013, intitulée : Une nouvelle stratégie de l’UE pour les forêts et le secteur forestier