Contenu

Rencontres Régionales Grandes Cultures du 14-01-20

Le Comité régional des céréales et les rencontres « grandes cultures » d’Occitanie se sont tenus le 14 janvier à Toulouse. Une journée entièrement dédiée aux filières céréales, oléo-protéagineux et semences d’Occitanie !

Organisée sur le site de l’INRAE à Toulouse-Auzeville en présence de Véronique BORZEIX, directrice générale adjointe de FranceAgriMer, et Pascal AUGIER, directeur régional de l’Alimentation, de l’agriculture et de la Forêt d’Occitanie, cette journée a rassemblé les représentants professionnels régionaux de ces filières (de la production jusqu’à la première transformation), les interprofessions nationales, les instituts techniques, l’INRAE, le pôle de compétitivité agri sud-ouest innovation ainsi que les représentants des ports de Sète et de Port-la-Nouvelle.
Elle a été l’occasion de présenter le plan économique régional inter-filières des semences, céréales et oléo-protéagineux « Peri’SCOP » et de mettre à l’honneur certaines démarches de filières fortement créatrices de valeur ajoutée.

Un plan économique régional inter-filières des semences, céréales et oléo-protéagineux « Peri’SCOP »
 :

« Peri’SCOP » est le fruit d’une concertation et d’une co-construction débutée en novembre 2017 au sein du comité régional des céréales.
Ce plan stratégique régional au service des acteurs de ces filières a été élaboré en lien avec les plans de filières nationaux. Il a notamment pour ambition de conforter les filières traditionnelles de la région et de promouvoir la création de valeur sur le territoire.
Une première version a été discutée lors du comité régional des céréales du 14 janvier 2019*.

Des filières territorialisées à l’honneur lors des rencontres régionales « grandes cultures »
 :

Les rencontres régionales « grandes cultures », animées par Benoît PIETREMENT, président du conseil spécialisé des filières « grandes cultures » de FranceAgriMer, ont cette année particulièrement insisté sur la recherche de valeur ajoutée par la création de filières territorialisées.
Ce thème a été illustré par trois réalisations ou projets à fort potentiel de création de valeur sur le territoire d’Occitanie :
-  SOJALIM : cette société basée à Vic-en Bigorre issue d’un partenariat entre AVRIL et EURALIS a eu pour ambition de dédier un outil de trituration en Occitanie pour la relance du « soja français » et la structuration d’une filière locale basée sur une contractualisation amont-aval.
-  Le partenariat pour la mise en place d’une filière biscuitière bio : il s’appuie sur une association étroite entre la coopérative Qualisol (blés biscuitiers), le Moulin de Montricoux (farine bio), la société Biolintec (huile de tournesol bio) et la biscuiterie aveyronnaise « le Moulin du Pivert ».
-  Le projet « FILEG » qui vise à mobiliser et fédérer un collectif d’acteurs pour la structuration d’une filière territorialisée « légumineuses à graines » créatrice de valeur ajoutée sur le territoire d’Occitanie, dans une logique de répartition équitable de cette valeur entre tous les acteurs, et d’engagement des exploitations et des filières dans la transition écologique. Concrètement, il s’agit de doubler les surfaces cultivées de légumineuses pour passer des 100 000 hectares aujourd’hui, à 200 000 hectares en 2030. L’enjeu est aussi de créer des gammes de produits fortement ancrées dans le patrimoine gastronomique régional.

*Le comité régional des céréales CRC
 :

Le CRC d’Occitanie a pour vocation de fédérer l’ensemble des filières céréales, oléo-protéagineux et semences. Dans le cadre de ses réflexions stratégiques, des experts professionnels, scientifiques et techniques y sont également associés.
Le renouvellement de ces membres, le 14 janvier dernier, pour une période de 3 ans s’inscrit dans le cadre de la nouvelle gouvernance nationale de FranceAgriMer qui repose à présent sur un conseil spécialisé « grandes cultures ».
Le nouveau président est Didier JEANNET, producteur dans l’Aude et la Haute-Garonne, qui succède à Jean-François GLEIZES.
Messieurs Jean-Louis MORVAN, représentant de la coopération agricole, et Jérôme PUEL, représentant des meuniers, ont été élus vice-présidents de cette instance.