Contenu

Rencontres Export dédiées aux entreprises du secteur agricole et agroalimentaire

Les Rencontres Export dédiées aux entreprises agricoles et agroalimentaires se sont tenues en Occitanie le 4 juillet 2018 et ont rencontré un réel succès.

L’objectif de ces Rencontres était de permettre de renforcer la présence à l’export des TPE, PME, PMI agroalimentaires occitanes en leur donnant toutes les clefs pour être accompagnées au mieux dans leur démarche à l’international.

Le secteur agricole et agroalimentaire occupe la première place dans l’économie régionale, devant l’aéronautique et le tourisme. Mais moins de 10 % des entreprises agroalimentaires occitanes exportent, contre 25 % au niveau national… Et contre 80% des entreprises agroalimentaires allemandes… C’est dire que le potentiel est énorme et que les marges de progrès sont considérables.

Ces Rencontres Export ont été conçues dans un format original, basées sur des témoignages d’entreprises autour de quatre séquences-clé décrivant tout le parcours à l’export d’une entreprise. Par un jeu de questions-réponses très concrètes entre entreprises-témoins et acteurs publics régionaux et nationaux à l’Export, les témoignages apportés ont mis en évidence l’ensemble des acteurs publics intervenant à l’Export et la palette complète d’offres qu’ils proposent dans l’accompagnement des entreprises, tout au long de leur parcours à l’export.
consulter les fiches experts export

Quatre séquences-clé ont scandé ces Rencontres :

  • Comment lancer mon entreprise à l’export ? A qui m’adresser ?
  • Quel marché à l’international pour mon produit ? Comment adapter mon produit à la demande du pays-cible ? Quelles sont les alertes, les passages réglementaires obligés à connaître ?
  • Faut-il partir à export seul ou en groupe ?
  • Une fois mon courant d’affaires établi, comment consolider mon implantation ?

atelier
Ces Rencontres sont les premières du genre en région et leur succès (plus de 110 participants, dont plus de cinquante chefs d’entreprise) n’est pas dû au hasard. Si l’initiative de cet événement en revient à la DRAAF et a été soutenue dès l’origine par la DGPE, ces Rencontres Export sont le fruit d’un travail collaboratif intense de co-construction entre la DRAAF, le Conseil Régional et son agence de développement Ad ‘Occ, puis avec l’ensemble des acteurs publics régionaux à l’Export. Mais le succès rencontré doit également beaucoup à la très forte mobilisation des entreprises qui ont, par leurs témoignages, insisté sur tel obstacle ou telle raison du succès, dans le parcours qu’elles ont chacune entrepris à l’export.

Il faut ajouter que ces Rencontres ont été facilitées par la mise en place en région Occitanie auprès de la DRAAF d’une mission-pilote Export, à l’initiative du ministère de l’agriculture et de l’alimentation (DGPE). Le Conseiller à l’International en charge de cette mission a pu mettre à disposition de l’écosystème régional, la stratégie, les dispositifs et le réseau à l’international du MAA et engager un partenariat fort avec les acteurs publics régionaux à l’Export.

Trois points méritent d’être soulignés en guise de conclusions :

  • A l’heure de la construction en région des plans de filière, l’Export doit être pensé en termes stratégiques, fortement créateur de valeur. Il peut être le vecteur d’une identité forte d’un territoire, d’une filière territorialisée.
  • A l’heure de la mise en place progressive en région du « Guichet Unique » Export -dont on a vu tout l’intérêt aux Rencontres Export- la spécificité du secteur agricole et agroalimentaire doit être clairement prise en compte ; spécificité dont, dans chaque région, la DRAAF peut se porter garante.
  • Une des clés du succès de nos amis et concurrents allemands ou italiens à l’export est de savoir « partir groupé » avec des produits complémentaires et parfois même concurrentiels, qu’ils présentent à l’occasion d’un salon à l’international, et de savoir « rester groupé » pour proposer une offre extrêmement visible, lisible, cohérente et complète. Les témoignages des entreprises ont confirmé cet intérêt à « se regrouper sous une même bannière, une même offre, tout en préservant la spécificité de chacun ». Aider les entreprises à exporter, c’est aussi favoriser l’exportation collaborative, le « chassez en meute ». Certains dispositifs portés par la DRAAF Occitanie y contribuent. Dans cette patrie de l’Ovalie, il n’y a pas d’autre alternative que de « jouer collectif » à l’export. C’est précisément ce qu’ont pu démontrer ces premières Rencontres.