Contenu

Proximité

Les territoires de la région s’engagent dans des projets alimentaires territoriaux !
La loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt a été adoptée le 10 septembre 2014. Elle précise les enjeux lié à la mise en place d’une politique nationale de l’Alimentation et affirme notamment l’importance de l’ancrage territorial de cette politique avec la mention dans son article I titre III des ’projets alimentaires territoriaux’. Dans le cadre de sa politique régionale de l’Alimentation, la DRAAF, encourage depuis 2010 les dynamiques partenariales avec les collectivités territoriales afin d’inscrire cette politique au plus près des réalités et attentes des territoires.
 
De la notion de proximité
FranceAgriMer a publié une étude sur la notion de proximité dans la filière fruits et légumes frais en février 2016
 
Appel à projets national PNA 2016 : hausse de l’enveloppe allouée
A l’occasion de l’installation du Groupe de concertation sur les projets alimentaires territoriaux, Stéphane LE FOLL a annoncé qu’il lancerait, en septembre 2016 un nouvel appel à projets du Programme national pour l’alimentation (PNA) doté d’une enveloppe de 1,5 millions d’euros (doublement des fonds par rapport à 2015). L’objectif est d’accompagner notamment la mise en œuvre de projets alimentaires territoriaux (PAT).
 
Lauréats de l’appel à projets national du PNA en Occitanie
Le Ministère en charge de l’agriculture et l’Ademe viennent de dévoiler les lauréats de l’appel à projets national du Programme National pour l’alimentation PNA. 4 Projets ont été sélectionnés en région Occitanie.
 
Projet alimentaire territorial en Pays Midi Quercy
Le Pays Midi Quercy dans le cadre de son projet alimentaire territorial convie toute personne le souhaitant à des ateliers de réflexion autour de l’alimentation et de l’agriculture locale.
 
Dispositif de reconnaissance des PAT
Le Ministère en charge de l’agriculture a lancé en mars 2017 le dispositif de reconnaissance des projets alimentaires territoriaux (PAT). La procédure de reconnaissance a vocation d’une part, à identifier et à valoriser les projets existants et d’autre part, à favoriser l’émergence de nouveaux projets alimentaires territoriaux en permettant aux porteurs de projets de bénéficier d’outils pratiques (guides, appui technique).