Contenu

Protéger la biodiversité et les pollinisateurs

Par les pratiques qu’ils mettent en œuvre, les agriculteurs sont des acteurs essentiels de la préservation de la biodiversité en milieu agricole. Cette biodiversité au travers de ses trois dimensions (préservation des ressources génétiques, des espèces et des écosystèmes) peut être un outil au service d’une agriculture économiquement performante et respectueuse de l’environnement.

En butinant de fleur en fleur, les insectes pollinisateurs contribuent à la production de nombreuses cultures ainsi qu’à la qualité des récoltes. A l’échelle mondiale, 80 % des plantes à fleurs se reproduisent grâce à ces insectes auxiliaires,et en particulier grâce aux abeilles.

L’arrêté du 28 novembre 2003 interdit, d’une façon générale, tout emploi d’insecticides ou d’acaricides en période de floraison ou de production d’exsudats pour protéger les abeilles et les autres insectes pollinisateurs.
Par dérogation, ces produits peuvent être utilisés pendant ces périodes si deux conditions sont réunies :

  • L’intervention a lieu en dehors des périodes de butinage (tard le soir, de préférence) : les abeilles peuvent être actives du lever du jour au coucher du soleil,
  • Le produit insecticide ou acaricide employé bénéficie d’une mention « abeilles » pour attester d’une moindre toxicité vis-à-vis des insectes pollinisateurs.
png - 50.8 ko

Durant la floraison ou au cours des périodes de production d’exsudats, l’article 8 de l’arrêté du 7 avril 2010, modifié par l’arrêté du 12 juin 2015, impose un délai de 24h entre l’application d’un produit contenant une substance active appartenant à la famille chimique des pyréthrinoïdes et l’application d’un produit contenant une substance active appartenant aux familles chimiques des triazoles ou des imidazoles.
Dans ce cas, le produit de la famille des pyréthrinoïdes est obligatoirement appliqué en premier.

Les services de l’Etat (DDPP, DRAAF) exercent un suivi des mortalités massives aiguës d’abeilles (MMAA). Si vous êtes apiculteur et que vous constatez une mortalité massive d’abeilles, vous êtes invité à contacter l’un des correspondants "abeilles" de la DD(CS)PP de votre département, qui est chargé du "guichet unique" de déclaration en cas d’épisode de MMAA. Ce correspondant se charge d’évaluer la situation et de diligenter une enquête , si nécessaire, pour déterminer les causes probables (pathologies de l’abeille ou toxicité ).
Retrouvez ici, la note nationale « abeille et pollinisateurs » et les coordonnées des DD(CS)PP en Occitanie.