Contenu

Priorités du Plan pour la Compétitivité et l’Adaptation des Exploitations agricoles 2014-2020

En Languedoc-Roussillon, le PCAE a entre autres objectifs d’améliorer la compétitivité économique des exploitations agricoles, de développer les modes de production respectueux de l’environnement et l’agriculture biologique, l’ancrage local des filières et la réduction la consommation énergétique des activités agricoles. Dans les secteur de l’élevage, l’objectif est d’améliorer la performance économique, les conditions de travail et d’élevage et la qualité des produits.

Le dispositif d’amélioration de la performance énergétique est encore relativement peu mobilisé bien qu’avec une légère augmentation et reste lié à la modernisation des bâtiments d’élevage.
L’aide aux investissements pour réduire l’emploi des intrants phytosanitaires ou économiser l’eau (cofinancée État/Agences de l’eau) est fortement sollicité, atteignant son but d’inciter les agriculteurs des filières végétales, majoritairement des viticulteurs, à modifier leurs pratiques et en accompagnant les conversions vers l’agriculture biologique. Les matériels de substitution au désherbage chimique représentent une grande majorité des investissements réalisés.
Ces 3 dispositifs ont soutenu en 2015 plus de 450 projets cofinancés par l’État à hauteur de 1,3 M€, la Région, le département de la Lozère, les agences de l’Eau avec un cofinancement FEADER.

Un nouvel appel à projets 2016 est lancé, les formulaires et notices sont disponibles et téléchargeables sur le site de la Région à la rubrique "Appel à projet FEADER "Plan de Compétitivité et d’Adaptation des Exploitations Agricoles".

En région Midi Pyrénées, la DRAAF anime la mesure 411 du PDRR pour le compte de l’autorité de gestion. Une coordination des actions est ainsi assurée entre les financeurs, principalement l’État, le Conseil régional et l’Agence de l’Eau Adour Garonne. Les crédits de l’État relatifs au PCAE ont été intégralement affectés pour la modernisation des exploitations d’élevage en 2015. 553 dossiers ont été pour un financement de l’État de 7M€. Les appels à projets pour 2016 seront ouverts dès le 4 janvier 2016.

En savoir plus :
http://www.europe-en-france.gouv.fr...