Contenu

Plan national d’actions 2018-2023 sur le loup et les activités d’élevage

En juin 2017, Nicolas Hulot, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire et Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, ont annoncé une refonte du dispositif de gestion du loup, visant à assurer la viabilité de l’espèce en France tout en protégeant mieux les troupeaux et les éleveurs.

Une concertation a été menée à l’automne 2017 auprès des représentants des éleveurs, des ONG et des élus locaux. Depuis le 8 janvier 2018, ce plan a été soumis à la consultation publique et a recueilli plus de 5700 contributions. Plusieurs éléments issus de la concertation du public et des acteurs ont été intégrés dans la version actualisée de ce plan.

Le plan loup a pour objectif d’élaborer une nouvelle méthode de gestion de l’espèce, fondée sur une meilleure connaissance de l’espèce et de ses modes de vies, pour mieux la protéger et permettre également la protection des troupeaux et des éleveurs. Il se traduit par les évolutions méthodologiques suivantes :

  • une meilleure intégration des données et connaissances scientifiques afin de mieux appréhender la population de loups en France et gérer les effets de sa présence ;
  • la mise en place d’un dispositif pluriannuel de gestion de l’espèce qui permet d’avoir une vision à long terme ;
  • la responsabilisation du préfet coordonnateur et des préfets de département permettant une réponse territoriale adaptée aux situations vécues par les éleveurs ;
  • la révision de la gouvernance du plan loup avec l’intégration d’élus des territoires concernés.

À télécharger

Le dossier de presse (format pdf - 726.6 ko - 21/02/2018) « Plan national d’actions 2018-2023 sur le loup et les activités d’élevage »
Le « Plan national d’actions 2018-2023 sur le loup et les activités d’élevage » (format pdf - 3.3 Mo - 21/02/2018)