Contenu

Plan de relance : 1,2 milliard d’euros pour la transition agricole et alimentaire.

La crise de la Covid a rappelé les enjeux stratégiques de la souveraineté alimentaire, à l’échelle européenne et nationale. Elle a également fragilisé plusieurs secteurs agricole. Mais elle a aussi été le reflet de l’intérêt grandissant des Français pour une alimentation issue des circuits courts, saine et durable. Par ailleurs, l’année en cours, comme les précédentes, a montré la répétition des aléas climatiques qui affectent les agricultures. C’est sur ces constats qu’ont été bâties les mesures du plan de relance relatives à l’agriculture, l’alimentation et la forêt.

Face à la crise, le Gouvernement et le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation ont déployé dès les premiers mois des plans de soutien aux filières les plus en difficulté. Dans la suite de ces mesures déjà mises en oeuvre, le volet agricole du plan de relance amplifiera le soutien au secteur et en ce sens s’inscrit pleinement dans les priorités du plan de relance du Gouvernement : la transition écologique, la compétitivité et la cohésion territoriale.

Parmi les grands axes du plan on trouve :

  • La reconquête de la souveraineté alimentaire (dotée de 364 M€)
  • L’accélération de la transition agroécologique est au service d’une alimentation saine, durable et locale pour tous les Français (dotée de 346M€)
  • L’adaptation de l’agriculture et la forêt françaises au changement climatique(dotée de 300M€)

On voit ainsi que l’alimentation est au coeur du grand plan de relance et sera le moteur d’une reprise économique écologique.

Pour en savoir plus et télécharger l’ensemble des documents relatifs au plan de relance pour l’agriculture, allers sur le site du MAA.