Contenu

Peste porcine africaine : appel à la vigilance

La peste porcine africaine : origine et progression
La peste porcine africaine (PPA) est une maladie très contagieuse, non transmissible à l’homme, qui menace les porcs et des sangliers. Elle peut se transmettre entre animaux de proche en proche ou à longue distance via notamment le transport de denrées animales contaminées (ex : charcuterie).

Apparue en Géorgie en 2007 puis en 2014 en Europe de l’Est où elle continue à se propager, dans les élevages et la population sauvage de sangliers, elle a atteint en 2017 la République Tchèque, la Roumanie, la région de Varsovie en Pologne, puis en 2018 la Hongrie, la Bulgarie et la Belgique (2 cas chez des sangliers confirmés le 13 septembre).

L’introduction de la peste porcine africaine en France pourrait avoir des conséquences socio-économiques et sanitaires graves pour les filières professionnelles concernées.

Actions mises en œuvre

Au niveau national, un plan d’action a été élaboré, via un groupe d’experts composé notamment de professionnels du secteur porcin, et dont l’action et les objectifs sont coordonnés par la direction générale de l’alimentation (DGAl).
Ce plan d’actions, qui prend en compte l’expérience des États membres touchés mais aussi les enseignements des crises sanitaires récentes (notamment les crises influenza aviaire, fièvre catarrhale ovine), s’articule autour de trois axes : la prévention, la surveillance et la lutte.

Concernant le volet prévention, une sensibilisation de tous les acteurs pouvant potentiellement être impliqués est menée par divers moyens en lien avec le ministère de l’agriculture et de l’alimentation.
Ainsi une campagne d’information est réalisée depuis début février auprès des chauffeurs routiers et des voyageurs en provenance des pays de l’Est afin de rappeler les gestes simples pour éviter l’introduction de la PPA, via les produits de charcuterie, sur notre territoire :

• via la diffusion d’un message sur le canal radio de la SANEF ;
• via un affichage dans les aires d’autoroute

Les chasseurs font aussi l’objet d’une sensibilisation spécifique avec des documents qui leur sont notamment transmis par leur fédération :
circulaire d’information de la Fédération nationale des chasseurs sur la peste porcine africaine (format pdf - 243.6 ko - 02/08/2018)

Des documents de sensibilisation spécifique (format pdf - 1.7 Mo - 02/08/2018) ont été rédigés par l’Association Nationale Sanitaire porcine (ANSP) pour les intervenants en élevage, les chasseurs, les détenteurs de cochon de compagnie, les éleveurs de sangliers, les transporteurs de porcs/sangliers et les éleveurs de porcs.

Une sensibilisation des vétérinaires est également menée et les contrôles seront renforcés dans les centres de traitements du gibier.

Enfin, des travaux en cours portent sur le renforcement de la biosécurité dans les élevages de porcs et les transports.

Pour plus d’informations :
Alim’Agri
• information de la plateforme ESA 13/9/2018 : Belgique : 2 cas de PPA chez des sangliers à proximité de la frontière française (format pdf - 704.3 ko - 15/09/2018)
• information de la plateforme ESA 1/8/2018 : PPA en Europe point au 26/7/18 (format pdf - 673.3 ko - 27/08/2018)
• information de l’ANSP n° 7 août 2018 : Chine Roumanie (format pdf - 432.8 ko - 27/08/2018)
• information de l’ANSP n° 6 juillet 2018 : Enclave Russe Kaliningrad et Roumanie (format pdf - 711.7 ko - 02/08/2018)
• information de l’ANSP n° 5 juillet 2018 : Roumanie (format pdf - 254.4 ko - 02/08/2018)
• information de l’ANSP n° 2 mars 2018 : Europe, point réglementaire (format pdf - 479.5 ko - 02/08/2018)
• actualité sur la maladie : liens vers la plateforme d’épidémiosurveillance santé animale et le site de MIDIPORC