Contenu

Ovins viande et porcins

mise à jour au 1er août 2018

Ovins : cours stables
Depuis trois mois le cours de l’agneau de boucherie 16-19 kg carcasse reste remarquablement stable. En juillet le cours* moyen pour le bassin Grand Sud s ’établit à 6,57 €/kg carcasse contre 6,52 € en juillet 2017. Cette stabilité des cours cette année peut d’expliquer par la moindre pression des importations sur les prix et le manque d’offre dans les exploitations qui tire les cours à la hausse. En moyenne depuis le début de l’année il est en hausse de 5,6 % par rapport à la même période 2017.

* au stade « entrée abattoir »

Porcins : cours morose
La demande en viande porcine, gamme estivale, est dynamique. Malgré la baisse saisonnière de la production nationale accentuée par des températures caniculaires, le prix du porc ne parvient pas à se raffermir. La remontée des cours européens et nationaux restent bridés par la pression de l’export et des cours américains en deçà des cours européens, depuis avril. Les cotations du porc charcutier nationales et du Sud-Ouest ne décollent pas. À 1,38 €/kg carcasse le cours moyen du porc charcutier à la commission de Toulouse est stable par rapport au mois dernier mais en repli de 30 centimes d’euros par rapport au mois de juillet 2017.Après deux années d’embellie sur le marché du porc, plusieurs facteurs conjoncturels pèsent sur les perspectives du secteur : la peste porcine africaine, la hausse de la production mondiale et le net repli des importations chinoises.

* au stade « entrée abattoir »

Historique conjoncture de l’année
Description rapide - Historique de l’année.
 
Les notes de conjoncture mensuelle
La note de conjoncture permet de suivre et d’expliquer les évolutions de production et de prix dans les différentes filières agricoles en Occitanie.