Contenu

Ovins viande et porcins

mise à jour au 1er septembre 2018

Ovins : hausse saisonnière des cours
Après une stabilité remarquable des cotations observée durant la période estivale, le cours moyen de l’agneau de boucherie 16-19 kg carcasse pour le bassin Grand-sud se tonifie en août. À 6,64 €/kg carcasse, le cours* moyen enregistre une nouvelle hausse de 0,10 euros / kg carcasse par rapport au mois précédent. Il retrouve le niveau d’août 2017 et dépasse de 2% la moyenne quinquennale 2012-2017 pour ce même mois. Cette nouvelle hausse résulte de la bonne adéquation entre une demande peu dynamique et l’offre peu abondante (production dans les élevages en baisse et importations en retrait).

* au stade « entrée abattoir »

Porcins : des prix qui ne se relèvent pas
Les cours français et régionaux du porc charcutier ne se redressent pas durant l’été malgré une offre réduite, conséquence des températures élevées et une demande calme. Le cours* moyen enregistré à la commission de Toulouse reste stationnaire à 1,40 €/kg carcasse en août, en deçà de la moyenne quinquennale 2012-2017 de 25 centimes d’euros. Le marché intérieur est fluide mais cela ne suffit pas pour faire repartir la cotation qui pâtit d’une demande chinoise qui se contracte depuis le début de l’année et d’une forte concurrence américaine.
En parallèle, la hausse du prix de l’aliment pour porcins génère des inquiétudes supplémentaires aux éleveurs.

* au stade « entrée abattoir »

Historique conjoncture de l’année
Description rapide - Historique de l’année.
 
Les notes de conjoncture mensuelle
La note de conjoncture permet de suivre et d’expliquer les évolutions de production et de prix dans les différentes filières agricoles en Occitanie.