Contenu

Ovins viande et porcins

conjoncture mensuelle : 1er septembre 2017

Ovins : Marché résiste bien à la période estivale
Le prix de l’agneau de boucherie se maintient à un haut niveau en août en raison de l’adéquation entre l’offre, peu abondante, et la demande peu dynamique. La cotation* moyenne mensuelle du mois d’août à la commission de cotations de Toulouse pour l’agneau couvert « R » 16/19 kg s’établit à 6,69€/ kg de carcasse, en hausse de 18 centimes d’euros par rapport au mois précédent. Ce cours est supérieur de 3% au cours moyen d’août 2016 et de 3% par rapport au cours moyen de la période 2012-2016.
La même tendance haussière est observée pour les brebis

* au stade entrée abattoirs

porcins : Léger recul des cours
Les abattages se tassent en porcins au niveau régional, comme national. Après être resté stable depuis le mois de mai, le prix du porc charcutier baisse en août par rapport à juillet. Il rejoint le prix de 2016 en glissement annuel et passe au dessous de la moyenne quinquennale 2012-2016 (-3 %). Ce léger recul des prix s’inscrit
dans un contexte de demande française et européenne peu dynamique et de repli des exportations, notamment vers la Chine.

Les notes de conjoncture mensuelle
La note de conjoncture permet de suivre et d’expliquer les évolutions de production et de prix dans les différentes filières agricoles en Languedoc Roussillon Midi-Pyrénées.
 
Historique conjoncture de l’année
Description rapide - Historique de l’année.