Contenu

Ovins viande et porcins

conjoncture mensuelle : 1er juin 2017

Ovins : Cours stable de l’agneau de boucherie

En avril 2017 les abattages régionaux d’agneaux bondissent, comme au niveau national, de 30 % par rapport au mois dernier,
La demande liée à la fête de Pâques mi-avril. dope la consommation. Dans ce contexte de reprise de la consommation de viande ovine,
le cours* moyen de l’agneau 16-19 kg carcasse se redresse nettement en mars et avril. En mai 201 7 il se stabilise à 6,21 €/kg
carcasse pour le bassin Grand Sud et reste supérieur de 1 % par rapport à mai 2016.

* au stade entrée abattoirs

Porcins : L’embellie du cours du porc charcutier se poursuit

Les cours du porc charcutier continuent de progresser début mai puis se stabilisent. À 1 ,66 €/kg carcasse, le cours moyen du porc charcutier à la cotation de Toulouse se stabilise par rapport au mois précédent. Il est supérieur de 22% à celui de mai 201 6. La reprise des cotations est confirmée au niveau national comme dans toutes les régions. Dans
l’ensemble des pays européens, les cours se raffermissent, tirés par la hausse du prix allemand. Seul bémol à cette embellie, les exportations
françaises de viande porcine vers les pays tiers et la Chine notamment se replient, concurrencées par la reprise des importations de viande porcine depuis le Brésil, qui avaient été suspendues.

Les notes de conjoncture mensuelle
La note de conjoncture permet de suivre et d’expliquer les évolutions de production et de prix dans les différentes filières agricoles en Languedoc Roussillon Midi-Pyrénées.
 
Historique conjoncture de l’année
Description rapide - Historique de l’année.