Contenu

Les territoires de la région Occitanie s’engagent pour allier politique alimentaire de qualité et soutien à l’agriculture biologique.

La loi « Pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et une alimentation saine et durable » promulguée le 1er novembre 2018 fixe un objectif de 20 % minimum, en valeur, de produits bio ou en conversion dans la restauration collective d’ici 2022.

L’atteinte de ces objectifs passe par la mobilisation de tous les acteurs concernés dans les territoires de la région. Elle nécessite d’évaluer l’offre disponible sur le territoire en AB et de projeter les effets d’un changement de production agricole et d’alimentation permettant de répondre aux besoins de la restauration collective.

Il existe des dispositifs pour appuyer ces démarches. Par exemple, la structuration de filières biologiques territorialisées peut consolider l’offre locale et développer des débouchés. Par ailleurs, les projets alimentaires territoriaux (PAT), qui s’inscrivent dans une démarche globale via le prisme alimentaire, apparaissent comme un des dispositifs pertinents pour répondre à cet objectif.

L’objet de cette publication est d’accompagner les collectivités territoriales dans cette dynamique :

• en montrant la diversité des actions possibles à travers les témoignages de territoires déjà engagés ;

• en proposant une grille d’autodiagnostic qui permette de faire le point : Où en est mon territoire ? Comment aller plus loin et quels sont les leviers d’action possibles ?

• en présentant les dispositifs de labellisation ou d’accompagnement existants.