Contenu

En savoir plus / Les producteurs de fruits et légumes s’adaptent au changement climatique

Des stratégies pour pérenniser les productions

Mais au-delà de ces premières adaptations, toutes ces évolutions doivent être source de réflexion sur les stratégies à mettre en place pour pérenniser les systèmes de production. Pour répondre aux attentes sociétales et faire face au changement climatique à moyen terme, le réseau R&D de la filière fruits et légumes travaille pour répondre au plus gros enjeux de notre région, celui de la résistance au stress hydrique et aux fortes chaleurs estivales par l’innovation et le choix variétal sur les abricots et pêches-nectarines. Un autre enjeu identifié, est celui de l’adaptation des itinéraires techniques pour augmenter les capacités de stockage en eau du sol, limiter les effets de la chaleur de la sècheresse, des ravageurs (implantation des vergers, agroforesterie, enherbement des rangs…). L’enjeux du numérique est également essentiel, notamment dans l’anticipation des évènements climatiques, avec la mise en place de stations météo locales et complètes, de plus en plus développées en Occitanie. Mais un dernier enjeu semble aujourd’hui essentiel à la stabilité des productions, celui du régime assurantiel face aux aléas dévastateurs très violents et très localisés.

-voir article complet ci-dessous-

Auteur : Nathalie Gallon – Srfam