Contenu

Les aménités positives de la bio

Ce travail, commandé par le Ministre de l’agriculture et mené par Natacha Sautereau, agroéconomiste à l’ITAB appuyée de l’INRA en la personne de Marc Benoit, économiste, Co-Directeur du Comité Interne de l’AB à l’INRA, repose sur plus de 300 références/études bibliographiques et l’association de plus de 20 experts de différentes disciplines pour couvrir le champ large des domaines analysés.

Cette étude est donc la transcription d’une analyse de la littérature scientifique pour objectiver l’évaluation des externalités de l’AB.

L’étude a mis en évidence les nombreux bénéfices de l’AB permettant de justifier un soutien financier reposant sur ces atouts avérés de l’AB pour la société. Leurs chiffrages économiques sont eux plus difficiles à produire.

Les travaux à poursuivre ou à engager sur la thématique de l’évaluation et du chiffrage économique des externalités de l’AB sont conséquents et ne pourront produire de résultats opérationnels à court terme ; ils pourront en revanche contribuer, au-delà de l’AB, à la définition de systèmes agricoles et agri-alimentaires plus durables.

Le rapport complet (136 pages) et la synthèse (20 pages) sont disponibles sur les sites :
- de l’ITAB : www.itab.asso.fr
- de l’INRA : www.inra.fr/

* Les activités agricoles peuvent générer, parallèlement à la production de biens agricoles, des externalités négatives (coûts sociaux) ou positives (bénéfices ou aménités) non pris en compte par le marché. La réduction des externalités négatives et l’accroissement des externalités positives représentent des atouts pour la collectivité.

L’ITAB est l’Institut Technique dédié à l’agriculture biologique. En collaboration avec l’ensemble de ses partenaires, il coordonne et valorise les actions de recherche-expérimentation, co-construit des projets de recherche, et stimule le partage des connaissances sur les systèmes agri-alimentaires en AB, à partir de références techniques, technico-économiques, environnementales, et sociales.

Téléchargez le rapport de l’ITAB paru fin 2016 sur "Quantifier et chiffrer économiquement
les externalités de l’agriculture biologique ?"