Contenu

Les actions de la charte Écophyto

Le 4 juillet 2012, les signataires de la Charte Écophyto ont reconnu la pertinence d’engager une première phase expérimentale sur la période 2012‐2014 : 6 actions ont été choisies.
Des comités thématiques ont été constitués et se sont réunis pour poser le cadre de chaque démarche projet, définir les groupes projets et fixer leur mandat. Sur la base du volontariat, et dans le respect des principes de la charte, 6 groupes projets se sont constitués pour prendre en charge les actions suivantes :

  • Construire un système d’information sur les pesticides en Midi‐Pyrénées accessible à l’ensemble des acteurs.
  • Créer un observatoire des pratiques, des alternatives et des modes d’accompagnement du changement.
  • Initier sur des couples filières / territoires des actions pilotes de valorisation de produits et de territoires intégrant une démarche de moindre utilisation des phytosanitaire.
  • Organiser des rencontres entre professionnels et acteurs clés des territoires et des filières en mobilisant les établissements d‘enseignement agricole.
  • Organiser des débats publics avec les citoyens dans une posture ouverte et constructive.
  • Faciliter la co‐conception de projets de recherche visant à résoudre les problématiques régionales.

Les groupes rassemblent la quasi-totalité des parties prenantes du sujet, c’est-à-dire les fabricants, les utilisateurs de produits phytosanitaires, leurs conseillers et représentants, ainsi que les observateurs de la présence et des effets de ces produits.

Les livrables
Les acteurs de la Charte Écophyto ont fait le constat qu’il était nécessaire que toutes les personnes globalement et localement concernées par la question des phytosanitaires puissent disposer d’une information légitime et pertinente pour former leur jugement et conduire leur action :