Contenu

Le PREA Languedoc-Roussillon

La loi d’orientation du 9 juillet 1999 a introduit dans le code rural (L811-8, L814-5) l’obligation de mettre en place des projets régionaux de l’enseignement agricole (PREA). Cette volonté forte, exprimée par la direction générale de l’enseignement et de la recherche (DGER) du ministère chargé de l’agriculture s’inscrit dans le cadre de la déconcentration, en cohérence avec le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles (CPRDFP) du Languedoc-Roussillon signé le 15 mars 2012 par l’état, le conseil régional et les autorités académiques.

S’appuyant sur les spécificités régionales, le PREA Languedoc-Roussillon constitue le projet stratégique de l’État en région, en matière d’enseignement et de formation professionnelle agricole pour la période 2013-2016.

Le diagnostic établi au niveau régional à permis de retenir quatre axes stratégiques, validés par l’ensemble des acteurs de la formation :

* la valorisation d’un enseignement agricole de qualité ;
* la nécessité de l’innovation ;
* l’insertion sociale, scolaire et professionnelle ;
* le pilotage et l’évaluation des actions du projet régional.

Pour répondre, de façon opérationnelle, à ces orientations stratégiques, le PREA a fixé des objectifs-actions précis. A des fins de cohérence dans la gouvernance régionale de l’appareil de formation, la DRAAF du Languedoc-Roussillon a fait le choix d’un projet régional commun à l’enseignement agricole public et privé.

Désormais, le projet régional de l’enseignement agricole (PREA) pourra se décliner dans chaque établissement d’enseignement agricole de la région Languedoc-Roussillon.