Contenu

Lancement du processus de création de la nouvelle SAFER Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées

Le processus de création de la nouvelle SAFER Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées est désormais lancé.

La SAFER Aveyron Lot Tarn et Tarn et Garonne (SAFALT), la SAFER Gascogne Haut-Languedoc (GHL) et la SAFER Languedoc-Roussillon (LR) se rapprochent pour créer une nouvelle structure en début d’année 2017 à l’échelle de la nouvelle grande région.

Les assemblées générales des trois SAFER qui se sont tenues en juin 2016 ont adopté les statuts de la nouvelle SAFER Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées.

Les procédures d’agrément et de renouvellement du droit de préemption pour les 13 départements de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées sont en cours sous l’égide de la préfecture de région et des deux ministères de tutelles (MAAF et MINEFI).

Le 21 juillet 2016 à la préfecture de région, le Préfet de région et les trois Présidents des SAFER de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées (Messieurs Dominique BARRAU, Michel BAYLAC et Dominique GRANIER) ont accueilli la première réunion du comité de coordination régional (CCR) de la future SAFER Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, auquel ont également participé Monsieur Vincent LABARTHE, vice-président du conseil régional et Monsieur Denis CARRETIER, Président de la chambre régionale d’agriculture.

Le Préfet a rappelé l’importance de l’agriculture et de l’agroalimentaire, piliers économiques de notre nouvelle région qui dépassent l’aéronautique et même le tourisme en termes d’emplois et de chiffre d’affaires. L’État étant très attaché à ce que cette place importante soit confortée.
Le rapprochement des trois SAFER est avant tout une formidable opportunité, qu’elles ont su saisir pour généraliser, à l’ensemble des 13 départements de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, les compétences et l’expérience que chacune des trois SAFER a su développer.

A été rappelé l’attachement particulier de l’État aux questions liées au foncier, qui constituent un enjeu majeur dans notre région.

Les enjeux fonciers portent non seulement sur le cœur de métier historique des SAFER en ce qui concerne les structures foncières et l’installation en agriculture mais également :

  • sur le maintien d’une économie agricole dynamique et capable de créer de la valeur ajoutée dans les grandes filières régionales ;
  • la préservation des terres agricoles, dans une région qui accueille plus de 50 000 habitants nouveaux chaque année et où la pression foncière est très forte ;
  • les enjeux environnementaux et notamment ceux liés à la gestion de la ressource en eau qui constituent une priorité pour les décennies à venir.

Les trois SAFER ont su développer des compétences aujourd’hui largement reconnues et leur mutualisation positionnera encore davantage la future SAFER Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées comme un acteur incontournable des territoires dont la force sera une organisation régionale stratégique et cohérente et une implantation départementale efficace au plus près du terrain.
Il sera nécessaire également que ce nouvel opérateur SAFER trouve une bonne articulation avec l’établissement public foncier régional (EPFR) pour porter les politiques foncières sur l’ensemble de notre territoire, de façon cohérente et complémentaire, au service d’une politique publique globale et partagée par l’État et le Conseil régional.

Sur un plan plus opérationnel, ont été évoqués lors de comité de coordination régional les ambitions stratégiques des SAFER et le processus de nouvelle gouvernance que la nouvelle SAFER Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées propose de mettre en place.

En 2017, quatre assemblées générales (AG) se tiendront, les AG de la SAFALT, la SAFER GHL et la SAFER LR qui marqueront la « fin de vie » de ces trois SAFER et l’AG de création (mars 2017) de la nouvelle SAFER qui portera le nom de la Région après décret en conseil d’État.

Le travail préparatoire de fusion-absorption des trois SAFER est désormais bien engagé et le foncier sera une priorité dans cette grande région qui se classera au 3e rang des régions françaises.