Contenu

Lancement de l’édition 2020 de l’enquête Un+Bio sur la restauration collective bio et durable

Depuis 2018, la loi Egalim prévoit d’imposer un seuil de 50% de produits durables en restauration collective, avec au moins 20% de denrées issues de l’agriculture biologique ou en conversion.

Partout en France, des collectivités expérimentent de nouveaux projets sur l’alimentation. Ces initiatives en faveur de la qualité de nos assiettes, si elles sont partagées, sont autant de réponses possibles pour les collectivités et les pouvoirs publics qui s’interrogent sur la mise en oeuvre de politiques alimentaires efficaces et l’atteinte des objectifs d’Egalim.

L’Observatoire collecte, analyse et met à disposition de tous les pratiques, les leviers et les freins de plus de 200 collectivités engagées pour une alimentation bio et durable. La publication de ces informations est une base utile de réflexion et d’action pour toute structure désireuse d’avancer dans le sens d’une alimentation plus durable.

Un plus bio lance l’édition 2020 de son enquête annuelle sur la restauration collective bio et durable. Les structures de restauration collective publiques ou privées peuvent participer à cette enquête.

POur lire les résultats des enquêtes 2017, 2018 et 2019 et participer à l’édition 2020, veuillez vous rendre sur le site de l’Observatoire national de la restauration collective bio et durable.

Vous pouvez aussi télécharger les résultats des années précédentes et le questionnaire en fin d’article.