Contenu

Lancement d’un appel à projet en faveur des entreprises de la 1ere transformation du bois d’oeuvre

Cet appel à projets concerne les industries de la première transformation du bois d’oeuvre, et notamment l’ensemble des scieries. Ces aides visent aussi bien les investissements matériels de
production et de transformation que les investissements immatériels, notamment de conseil.

Le développement et l’amélioration de la compétitivité du secteur de la première transformation du bois d’oeuvre sont indispensables pour répondre aux besoins croissants des industries de l’aval. Les
engagements pris par la France dans le cadre des conférences des nations sur le changement
climatique, traduits par le Gouvernement au travers notamment de la politique nationale de transition énergétique pour la croissance verte ou de soutien à la bioéconomie, se traduisent par la volonté d’utiliser massivement le bois matériau afin de répondre à la problématique « séquestration du carbone » et réduction de l’empreinte carbone des matériaux.

L’utilisation accrue du bois matériau ne doit cependant pas contribuer à creuser d’avantage le déficit de la balance commerciale de la filière forêt-bois française par un accroissement massif des volumes de bois importés. Le risque d’un accroissement conséquent des importations à partir des pays de l’Union Européenne, dont la filière forêt bois est susceptible de fournir les mêmes produits que l’industrie française, doit être pris en considération.

L’effort de modernisation de l’outil de transformation, soutenu à travers la mise en place d’un fonds de modernisation des scieries, appuyé sur un renforcement de la recherche et le développement de
produits bois hautement techniques, doit fortement contribuer à valoriser, plus que par le passé, la
ressource en bois feuillus qui caractérise la forêt française.

Dans ce contexte, les objectifs assignés à ces aides sont :

  • d’augmenter la production de sciages, notamment de sciages feuillus, et d’en promouvoir la
  • transformation en produits techniques à haute valeur ajoutée,
  • de favoriser des gains de productivité afin de mettre sur le marché ces produits élaborés à des
  • prix compétitifs,
  • de répondre à la demande de la seconde transformation par une amélioration de la qualité des
  • produits et des services associés,
  • de renforcer les structures industrielles et commerciales des scieries porteuses de projets
  • collectifs visant à la production de valeur ajoutée,
  • de favoriser la mise au point et le développement de procédés de fabrication innovants et de
  • produits nouveaux.

Les entreprises situées en région Occitanie ont jusqu’au 28 septembre pour déposer leur dossier à la DRAAF Occitanie.

Les taux, les montants et la nature des aides sont détaillés dans le texte de l’appel à projet ci-dessous.

Les formulaires d’aides sont disponibles dans les annexes.