Contenu

LFE - Publication de la nouvelle stratégie française par la Commission européenne

La nouvelle stratégie nationale 2017-2023, amendée par la Commission européenne le 11 février 2020 est désormais disponible sur le site de la Commission européenne.

Ce document prend en compte les récentes évolutions de la stratégie nationale relative à la distribution de fruits, légumes, lait et produits laitiers sur le temps de midi et/ou du petit-déjeûner dans les écoles.

Une importante évolution est à noter par rapport à la Décision INTV-MCQ-2019-16 du 31/07/2019 de FranceAgriMer : le goûter est inclus dans le programme, comme l’indique la page 13 du document.
"Le goûter, le programme est ouvert à tous les élèves de 3 à 18 ans fréquentant un établissement scolaire en métropole comme en Outre-Mer et qui prennent un goûter dans le cadre scolaire ou péri-scolaire :
- écoles primaires (maternelles et élémentaires) ;
- collèges ;
- lycées ;
- instituts médico-éducatifs et instituts médico-pédagogiques.
Le groupe cible est estimé à environ 2,4 millions d’élèves scolarisés en France, essentiellement dans les écoles maternelles et primaires."

Concernant les produits éligibles, voici quelques éléments à noter concernant cette période du goûter, auparavant non incluse dans la stratégie :

  • Concernant les fruits : "Pour le goûter, comme pour le matin, seuls les fruits frais sont éligibles, sous SIQO, produits RUP, ou issus de l’agriculture conventionnelle." (page 15)
  • Concernant le lait et les produits laitiers : "Les produits laitiers autres que le lait liquide ne peuvent pas être distribués le matin ou au goûter." (page 16) et "Pour le matin ou le goûter, le lait liquide sous SIQO et hors SIQO est éligible." (page 15)
  • Concernant le calcul du forfait : "Le matin et au goûter, la totalité du prix du produit est prise en charge dans le cadre du programme, sur la base de forfaits." (page 21)

Le document publié par la Commission est consultable en lfe_strategie_2017-23_2020 (format pdf - 971 ko - 06/04/2020)pièce jointe.

Concernant le programme, veuillez consulter le site de FranceAgriMer.