Contenu

Journée des référents continuum bac -3 / bac +3 des lycées agricoles et de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur le 11 mai à l’ENFA

Afin de permettre aux lycéens et aux étudiants de tirer profit d’une meilleure collaboration entre les établissements scolaires du second degré et les établissements d’enseignement supérieur, une convention cadre entre la rectrice de l’académie de Toulouse, chancelière des universités, la présidente de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées et le directeur régional de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt a été signée le 19 janvier 2016.

Dans le cadre de cette convention, les référents continuum bac -3 / bac +3 des lycées agricoles et de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur se sont réunis le 11 mai à l’ENFA autour d’un triple objectif :

  • faire se rencontrer les référents continuum de l’enseignement secondaire et de l’enseignement supérieur
  • échanger sur des pratiques
  • définir ensemble un plan d’actions

Pascal Augier a réaffirmé sa volonté de susciter les ambitions des élèves de l’enseignement agricole vers l’enseignement supérieur tout en sécurisant leur parcours. Pour y répondre, l’enseignement agricole réfléchit et met en œuvre des innovations pédagogiques de parcours : classe préparatoire pour des bacs pros (Rodez), mixité de publics, renforcement de l’accompagnement des équipes pédagogiques, individualisation des parcours...Le défi est de taille : faire en sorte que les élèves choisissent mieux leur poursuite d’étude et que les équipes puissent les accompagner à réussir.

La journée a permis d’échanger autour d’interventions en plénière puis de construire en ateliers des plans d’actions sur 7 thématiques identifiées : outils du lycéen, outils des enseignants, méthodologie et autonomie, observatoire des parcours, accompagnement pour APB, la question de la réorientation, plateforme numérique de recensement des actions. Environ 150 participants étaient présents.
Des groupes de travail vont se mettre en place suite aux réflexions des ateliers afin que cette journée du 11 mai se concrétisent au sein de chaque établissement.