Contenu

GIEE et fermes DEPHY

Les dispositifs GIEE et DEPHY Ferme, sont deux outils issus du plan agro-écologique pour la France et vise une amélioration des pratiques agricoles. Le dispositif GIEE est la reconnaissance de collectifs d’agriculteurs et, le cas échéant, d’autres partenaires qui s’engagent dans un projet pluriannuel de modification ou de consolidation de leurs pratiques s’inscrivant dans des pratiques agro-écologiques (triple performance) sur un territoire cohérent favorisant les synergies. Le dispositif Dephy Ferme, est l’engagement d’un réseau d’agriculteurs à diminuer l’utilisation des produits phytosanitaires.
Les convergences et divergences entre les deux dispositifs, sont explicités dans ce tableau.

Lors de la campagne de ré-engagement et nouvelles candidatures des réseaux Dephy Ferme de ce début d’année 2016, les réseaux candidats ont été largement sollicités à participer à la convergence de ces dispositifs en s’associant à des GIEE, voire en demandant leur reconnaissance lors de la prochaine campagne. Ce rapprochement trouve tout son sens dans l’action 4 du plan Écophyto : multiplier par 10 le nombre d’agriculteurs accompagnés dans la transition vers l’agro-écologie à bas niveau de produits phytosanitaires « action des 30 000 »

En région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, ce sont 34 candidatures qui ont été reçues pour un le renforcement du réseau Dephy Ferme, lancé par Ecophyto2. Des liens forts avec les GIEE sont affichés dans la plupart des dossiers de candidature, avec pour certains une reconnaissance depuis 2015 ou une demande de reconnaissance prévue pour 2016. En parallèle de l’examen national par la CAN (cellule nationale d’animation- DEPHY) , un comité régional composé de la DRAAF, la DREAL, la chambre régionale d’agriculture, les instituts techniques des filières concernées et l’IRSTEA a fait remonter un avis au ministère chargé de l’agriculture sur chacun des dossiers. Le Comité de pilotage national Dephy statuera sur les dossiers vers mi-juillet.

Concernant les reconnaissances GIEE, la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées compte actuellement 51 collectifs reconnus et un appel à candidature est d’ores et déjà lancé pour l’année 2016, celles-ci devant être déposées avant le 31 août.