Contenu

Fruits

Conjoncture mensuelle au 1er octobre 2017

Prune : une fin de campagne proche
En début de mois, la demande s’axe principalement sur les variétés Président et Reine-Claude-Bavay qui représentent l’essentiel de l’offre. Durant tout le mois l’écoulement est correct sur l’ensemble des variétés. Toutefois la qualité s’altère et met un frein aux tentatives de hausse des prix. En fin de mois, la campagne de Reine-Claude-Bavay s’achève dans un contexte de demande régulière mais face à une qualité qui s’altère. L’offre en prunes bleues peine à se développer avec la fin de la commercialisation de la variété Président

Poire : une bonne campagne pour les poires d’été
La campagne régionale de poires d’été Guyot et Williams s’est terminée courant septembre. Les apports ont été réguliers avec une demande présente tout au long de l’été. Le marché est resté stable avec des prix corrects. Cette production 201 7, qui a démarré précocement, a dépassé en volume celle de l’an dernier.

Pomme : le marché s’active
La récolte des pommes est en cours, celle des variétés Gala et Golden sont terminées. Le volume régional serait équivalent à celui de l’an passé avec toutefois une qualité hétérogène selon les variétés et lieux de production (impacts variables des aléas climatiques).
Le début de campagne de commercialisation est marqué par une vive concurrence du Sud-Est ainsi que de l’hémisphère sud très présent dans la grande distribution Le retour des collectivités assure les sorties à la proximité de la rentrée scolaire mais rapidement, les températures chaudes ne favorisent pas la consommation. En fin de mois, le marché s’active tant au niveau national qu’en direction du Grand Export : les départs sont réguliers vers le Moyen-Orient mais de façon plus mesuré vers l’Asie. La campagne de commercialisation 2017-2018 devrait être favorable à la région en raison du gel qui a fortement touché les régions et les pays concurrents de l’Occitanie sur ce produit.

Raisin de table : le marché est compliqué
En début de mois, la campagne de commercialisation peine à se mettre en place en raison d’une forte concurrence de l’Italia. Les actions de promotion sur la variété Italia détournent la demande du raisin blanc français. Le Chasselas souffre d’un manque de consommation et seule l’offre réduite permet le maintien des cours. En fin de mois, le Chasselas est largement délaissé, en revanche la variété Danlas connaît un écoulement plus régulier.

données_surfaces.productions fruits_juillet 2017 (format xls - 190 ko - 27/07/2017)

Conjoncture mensuelle
La note de conjoncture permet de suivre et d’expliquer les évolutions de production et de prix dans les différentes filières agricoles en Languedoc Roussillon Midi-Pyrénées.
 
@gro-echos - juin 2016 Cerise : pluie, froid et drosophyle
Cerise : Une météo défavorable Après une très belle floraison dans tous les bassins de production, la campagne démarre sous une météo médiocre, avec des volumes cueillis limités. Les fruits les plus précoces se valorisent correctement sur le marché français, toutefois sans que le peu de volumes disponibles ne fasse flamber les prix, qui restent sous pression des introductions espagnoles. Très vite, les intempéries de la fin mai entraînent un retard de récolte et des pertes de production. Les stations (...)
 
Données en lignes_Filières Fruits
Les données régionales de production des principaux fruits sont présentées sous forme d’un classeur excel téléchargeable. Il regroupe les estimations de surfaces pour les principaux départements, les estimations de volumes de la production. Chaque tableau de données est accompagné d’un graphique simple qui permet une lecture rapide de leur évolution.
 
@gro-echos septembre 2016 : Offre limitée en Reine Claude Doréee, cours exceptionnels
Prune : Offre limitée en Reine Claude Dorée, cours exceptionnels La campagne se met en place début juillet avec les variétés précoces Allo et Golden Japan. La demande est peu présente sur le marché français. La Golden Japan s’exporte correctement vers la Belgique et l’Espagne. Le cycle se poursuit et l’éventail des variétés s’étoffe avec l’arrivée des prunes vertes De vars et D’Oullins. Mais le marché reste très calme d’autant que la semaine de commercialisation est perturbée par le pont du 14 juillet. Les (...)
 
@gro-echos de juin 2017 : stratégie de la production de pêche européenne
L’Espagne, premier producteur européen de pêches-nectarines avec 1 500 000 tonnes estimées en 2017 voit arriver cette année son plein potentiel de pêches plates, résultat d’une politique de rénovation de vergers menée depuis plusieurs années. Si ces jeunes arbres ont pris la place des pêches blanches, les nectarines et pêches pavies, utilisées à double fin en Espagne, augmentent également leurs surfaces. L’Italie, deuxième producteur européen avec 1 300 000 tonnes estimées, observe une diminution de ces (...)
 
Historique de l’année
Descriptif rapide - Historique de l’année