Contenu

Facteurs de compétitivité sur le marché mondial du vin (octobre 2019)

L’année 2017 a montré la fragilité des vignobles face aux effets du changement climatique. La récolte 2017 est d’ailleurs la plus petite récolte mondiale depuis 40 ans. Ce sont notamment les plus gros pays producteurs (Espagne, Italie et France), mais aussi le Chili, le Portugal, les États-Unis,… qui ont subi une vague d’aléas climatiques ayant sensiblement et parfois durablement impacté leur vignoble. Toutefois, l’hémisphère Sud semble avoir mieux résisté, affichant une production en hausse, à rebours de l’hémisphère Nord. Désormais, la maîtrise sanitaire du vignoble et son adaptation aux évolutions climatiques sont des éléments essentiels à prendre en compte pour rester compétitif.