Contenu

Elaboration du programme régional forêt bois

Les travaux stratégiques dans le domaine de la forêt et du bois se finalisent à l’échelle nationale en même temps que se met en place la nouvelle organisation territoriale, avec trois avancées majeures : inscription du secteur forêt-bois dans les filières d’avenir, signature fin 2015 d’un contrat stratégique national de filière, et finalisation d’un programme national de la forêt et du bois validé par le comité national de la forêt et du bois le 8 mars 2016 avant d’être approuvé après consultation publique.
L’heure est en région à la mise en place d’une nouvelle gouvernance régionale, la commission régionale de la forêt et du bois, maintenant copilotée avec le conseil régional, et à la définition de nouvelles orientations stratégiques opérationnelles, dans le cadre d’un programme régional de la forêt et du bois (PRFB) et d’un contrat régional de filière.

Le PRFB définira un plan d’actions pour une durée maximale de 10 ans. Conformément au décret du 25 juin 2015 relatif au programme national de la forêt et du bois et aux programmes régionaux, il doit être élaboré dans les 2 ans suivant l’approbation du PNFB et

  • fixe les orientations de gestion forestière durable dont celles relatives aux itinéraires sylvicoles (…) et les conditions nécessaires au renouvellement des peuplements forestiers, notamment au regard de l’équilibre sylvo-cynégétique ;
  • (...) définit l’ensemble des orientations à prendre en compte dans la gestion forestière à l’échelle régionale et interrégionale, notamment celles visant à assurer la compatibilité (…) avec les orientations nationales pour la préservation et la remise en bon état des continuités écologiques (...), avec les orientations prévues dans les déclinaisons régionales de la stratégie nationale pour la biodiversité et du plan national d’adaptation au changement climatique ;
  • en matière d’économie de la filière forêt-bois, il indique notamment les éléments et caractéristiques pertinents de structuration du marché à l’échelle régionale et interrégionale afin d’adapter les objectifs de développement et de commercialisation des produits issus de la forêt et du bois ainsi que les besoins de desserte pour la mobilisation du bois ;
  • il indique également les éléments et caractéristiques nécessaires à la prévention de l’ensemble des risques naturels (...) . »